Awans maintient la taxe sur les surfaces commerciales

29/10/14 à 15:58 - Mise à jour à 15:54

Source: Belga

Le conseil communal d'Awans (province de Liège) a voté mardi soir une nouvelle mouture de la taxe sur les surfaces commerciales, qui devrait rapporter environ 220.000 euros. L'UCM dénonce ce vote mercredi et n'exclut pas un recours.

Awans maintient la taxe sur les surfaces commerciales

© istock

Mardi se tenait le premier conseil communal présidé par la nouvelle majorité MR-PS à Awans. À l'ordre du jour: l'adoption d'une taxe sur les surfaces commerciales. Taxe qui, il y a un an presque jour pour jour, était votée à Awans par la majorité PS-cdH de l'époque et que le MR, dans l'opposition, avait alors fustigée.

Désormais au pouvoir, les libéraux ont toutefois maintenu cette taxe, en la modifiant. Les forfaits de 50 et 150 euros respectivement dus par les commerces de 0 à 200 mètres carrés et de 201 à 400 mètres carrés ont été supprimés. Seuls les magasins de plus de 400 mètres carrés sont désormais concernés et devront s'acquitter d'une redevance de 4,5 euros par mètre carré (contre 5 euros l'année dernière).

Selon le bourgmestre Pierre-Henri Lucas (MR), cela devrait rapporter environ 220.000 euros à la commune, soit moins qu'avec la première version de la taxe, qui devait rapporter 300.000 euros. Avec cette taxe remaniée, les autorités entendent combler en partie le déficit communal estimé à 260.000 euros.

L'UCM province de Liège a dénoncé mercredi dans un communiqué "un projet de taxe inique, en plus d'être dangereux", ajoutant qu'il n'appartient pas au secteur privé "et aux commerçants en particulier d'endosser les difficultés financières structurelles des communes". L'Union des classes moyennes ajoute qu'elle fera "tout ce qui est possible pour contrer" la taxe, en s'adressant à la tutelle voire au conseil d'Etat.

Cette taxe sur les surfaces commerciales est d'application dans 17 autres communes wallonnes, dont Liège, Mons, Neupré, Waterloo et La Louvière.

En savoir plus sur:

Nos partenaires