Avenue du Port : "Le permis n'est pas périmé !"

07/10/11 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Trends-Tendances

Brigitte Grouwels, ministre bruxelloise des Travaux publics, ne jette pas l'éponge. A ses yeux, le permis de construire pour le réaménagement de l'avenue du Port, à Bruxelles, ne sera pas périmé samedi en raison d'un recours en suspens devant le Conseil d'Etat.

Avenue du Port : "Le permis n'est pas périmé !"

© Image Globe/Virginie Lefour

Le permis de construire délivré en 2008 pour le réaménagement de l'avenue du Port, à Bruxelles, ne sera pas périmé samedi en raison d'un recours en suspens devant le Conseil d'Etat, a affirmé vendredi Brigitte Grouwels, ministre bruxelloise des Travaux publics.

Elle a confirmé qu'elle-même et le secrétaire d'Etat à l'Urbanisme, Emir Kir, feraient rapport à la prochaine réunion du gouvernement des conséquences juridiques et financières de la décision du tribunal de première instance de faire droit à l'action en cessation environnementale du chantier. Au stade actuel, la ministre envisage sérieusement la possibilité, a-t-elle ajouté, d'introduire un recours contre cette décision.

Brigitte Grouwels a par ailleurs souligné le précédent que constituait le jugement intervenu mercredi. D'après elle, "l'introduction d'une demande de permis d'urbanisme pour le réaménagement d'une voirie à Bruxelles devra toujours comporter un rapport d'incidence environnemental, une motivation élargie et l'aménagement ou la modification des conduites en sous-sol. Cela risque de prolonger es procédures de plusieurs mois et ne sera pas sans conséquences pour la Région, mais aussi les 19 communes bruxelloises."

La fronde menée par les associations contre le chantier, qui était sur le point de démarrer, a été activement relayée par des formations politiques de la Ville de Bruxelles durant l'été.

La ministre a enfin laissé entendre que le jugement de cette semaine aurait pour effet de reporter de plusieurs années le réaménagement de la chaussée : "En attendant, la situation actuelle est extrêmement dangereuse pour les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite. Pour y faire face, j'examine actuellement des mesures à très court terme."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires