Aspria, enseigne anglaise "so belgian"

12/03/14 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Trends-Tendances

Après avoir donné un nouvel essor au club historique de La Rasante (Woluwe-Saint-Lambert) il y a une dizaine d'années, Aspria, enseigne de luxe anglaise de clubs privés de sport et de "wellness", s'apprête à renouveler le même type d'opération sur le site de Solvay Sport.

Aspria, enseigne anglaise "so belgian"

Brian Morris, le fondateur et CEO d'Aspria, finalise pour l'instant l'ouverture d'un nouveau club bruxellois sur le site historique de Solvay Sport, non loin de l'hippodrome de Boitsfort. Une opération qu'il avait déjà initiée alors qu'il ouvrait le site de La Rasante (Woluwe-Saint-Lambert), rénové il y a dix ans.

En 2006, une tentative avortée de créer un club Aspria sur le site du Royal Léopold Club (Uccle) n'avait pas refroidi les ardeurs de Brian Morris. Le fondateur et CEO du Groupe Aspria, qui a tissé d'excellentes relations avec la tête du Groupe Solvay, était sur un autre coup, aujourd'hui en passe d'être finalisé : en marge de la restructuration de son patrimoine immobilier par le géant chimique belge, qui a notamment vendu son siège historique au coeur d'Ixelles à Allfin et CFE, le site du club sportif voisin avait attiré l'attention d'Aspria, toujours en croissance dans la capitale.

Ce site de plus de 4 hectares, peu perceptible de l'extérieur et trop méconnu des Bruxellois, possède pourtant unxe longue histoire de lieu de rencontres sociales et sportives. Dès 1929, la S.A. Solvay l'a acquis pour l'ouvrir à son personnel. Au fil du temps, on y pratiqua du tennis, du football, de la balle pelote, de la pétanque, du basket ou du bowling dans un parc qui a heureusement su préserver sa qualité botanique. Alors que l'activité sociale se déroulait dans un premier temps dans le château Jamar, un clubhouse très "Expo 58" y avait été implanté il y a plus de 50 ans.

Dès l'annonce par Aspria de son souhait d'exploiter et d'agrandir le site bâti (avec Miguel van Ackere, directeur général Aspria Avenue Louise comme directeur de projet), la Région de Bruxelles-Capitale a fait inscrire une large proportion de son étendue sur la liste de sauvegarde afin de préserver la qualité paysagère de l'ensemble. C'est dans ce cadre que le bureau d'architectes et les paysagistes de JNC International a développé Aspria Solvay, un projet qui suit le parcours administratif habituel des autorisations, espérant ouvrir ses portes au printemps 2016.

Malgré ce copieux programme, le projet abouti s'articule sur le clubhouse existant, largement préservé et intégré à l'entrée du complexe. Il préserve les zones arborées en localisant l'extension du clubhouse sur l'actuel terrain de football. Outre l'offre étendue de sports en plein air (tennis, multisport, jogging), l'enseigne privée élargira l'offre des activités avec plusieurs piscines, intérieures et extérieures, des studios de cours collectifs, du yoga et un centre de détente et de bien-être. Réservé à ses membres privés, l'ensemble, qui représente un investissement global de plus de 20 millions, sera complété par une structure d'accueil pour enfants, des salons, des bars, un restaurant et 49 chambres destinées à l'hébergement des membres du groupe. Installations techniques et parking seront intégrés dans les sous-sols de la construction projetée.

Philippe Coulée

Le nouveau clubhouse intégré d'Aspria, logé au sein du site bruxellois de Solvay Sport, devrait ouvrir ses portes au printemps 2016.

Nombre de membres dans le Groupe Aspria (8 clubs) : 40.000

Nombre de membres en Belgique (3 clubs) : 12.000 adultes + 2.500 enfants

Chiffre d'affaires consolidé 2013 (clubs européens) : 60 millions d'euros

En savoir plus sur:

Nos partenaires