Arlon: gérer le développement de la ville

18/10/17 à 10:58 - Mise à jour à 11:01

Comme ses voisines proches du Grand-Duché, Arlon possède un marché immobilier qui présente des prix supérieurs par rapport au reste de la province luxembourgeoise. Beaucoup de projets neufs y voient le jour, non seulement pour satisfaire les acquéreurs mais aussi pour répondre aux besoins démographiques de la ville.

Avec Tongres et Tournai, Arlon se revendique comme l'une des plus vieilles villes de Belgique. Ses origines remontent en effet à l'époque romaine et son centre-ville est aménagé sur la colline du Knippchen depuis le Moyen Age. Aujourd'hui, on connaît surtout Arlon comme chef-lieu de la province du Luxembourg, dont elle est la ville la plus peuplée. Plus que ce statut, c'est la proximité du Grand-Duché de Luxembourg qui attire désormais les résidents... et fait monter les prix. Les tarifs moyens restent cependant sans commune mesure avec les villes les plus chères de Belgique et avec le Grand-Duché voisin. " C'est pour cette raison que beaucoup de travailleurs transfrontaliers choisissent de s'installer à Arlon, explique Michaël Weiller, de l'agence W Immobilière. En dehors des prix, certains choisissent la ville car ils préfèrent garder un ancrage en Belgique. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires