9.000 milliards de dollars évaporés dans l'immobilier US

10/12/10 à 11:21 - Mise à jour à 11:21

Source: Trends-Tendances

En quatre ans, la valeur des maisons américaines a perdu 9.000 milliards de dollars suite à l'éclatement de la bulle spéculative dans l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis, selon Zillow, site Internet qui tient à jour l'estimation de la valeur d'un parc de 72 millions de maisons dans le pays.

9.000 milliards de dollars évaporés dans l'immobilier US

© Bloomberg

L'éclatement de la bulle spéculative dans l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis a fait chuter de 9.000 milliards de dollars la valeur des maisons américaines depuis le pic de juin 2006, selon l'estimation de Zillow, site Internet d'évaluation immobilière, qui tient à jour depuis 1996 l'estimation de la valeur d'un parc de 72 millions de maisons dans le pays, en agrégeant des données publiques sur les transactions immobilières.

Sur la seule année 2010, selon ses projections, la baisse de la valeur du marché devrait atteindre 1.700 milliards de dollars (soit l'équivalent de 12 % du PIB des Etats-Unis), contre 1.000 milliards l'année précédente.

"Les interventions du gouvernement, comme le crédit d'impôt pour les primo-accédants, ont contribué à revigorer le marché au second semestre de 2009 et au premier de 2010, mais nous avons assisté à un retournement de tendance lors du second semestre de cette année", a commenté Stan Humphries, économiste en chef de Zillow, cité dans un communiqué jeudi.

Ce crédit d'impôt avait été accordé aux Américains entre mars 2009 et avril 2010. A son expiration, cependant, le marché avait violemment rechuté.

Le marché immobilier des Etats-Unis est à l'origine de la crise financière mondiale qui a éclaté en 2007, quand la baisse des prix a fait douter de la solvabilité d'emprunteurs aux finances très précaires, dans ce qu'il est désormais convenu d'appeler la "crise des subprimes".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires