72% des Belges sont propriétaires, un peu au-dessus de la moyenne de l'UE

23/11/15 à 15:39 - Mise à jour à 15:38

Source: Belga

En 2014, plus de 7 personnes sur 10 en Belgique vivaient dans un logement dont elles sont propriétaires, un chiffre légèrement supérieur à la moyenne européenne (70,1%), selon des chiffres publiés lundi par l'office statistique européen Eurostat.

72% des Belges sont propriétaires, un peu au-dessus de la moyenne de l'UE

© Andy Dean Photography

A noter aussi que 77,6% de la population belge vivait dans des maisons et 22% dans des appartements, la moyenne européenne s'établissant à 59,3% pour les maisons et 40% pour les appartements.

"Dans la majorité des États membres, une large part de la population vivait en 2014 dans des maisons, les taux les plus élevés ayant été enregistrés au Royaume-Uni (84,7%), en Croatie (80,8%), en Belgique (77,6%), aux Pays-Bas (77,1%), à Chypre (72,7%) et en Slovénie (70,3%). À l'inverse, l'appartement était le principal type de logement en Espagne (où 66,5% de la population vivait dans des appartements en 2014), en Lettonie (65,1%), en Lituanie (58,4%) ainsi qu'en Grèce (56,9%)", précise Eurostat.

Quant aux taux les plus élevés de personnes propriétaires de leur logement, ils ont été enregistrés en Roumanie (avec 96,1% de propriétaires), en Slovaquie (90,3%), en Lituanie (89,9%), en Croatie (89,7%) et en Hongrie (89,1%), alors que moins des deux tiers de la population étaient propriétaires de leur logement en Allemagne (52,5%) et en Autriche (57,2%).

Par ailleurs, la surcharge des coûts du logement était de loin la plus élevée en Grèce, où 40,7% de la population vivait dans un ménage dont les coûts totaux liés au logement représentaient plus de 40% du revenu total disponible du ménage. Ce pays était suivi, loin derrière, par l'Allemagne (15,9%), le Danemark (15,6%), les Pays-Bas (15,4%) et la Roumanie (14,9%). À l'opposé, Malte (1,6% de la population totale), Chypre (4,0%), la France et la Finlande (5,1% chacune) ont enregistré les taux de surcharge des coûts du logement les plus faibles.

Enfin, 17,1% de la population européenne vivait, l'an passé, dans des ménages surpeuplés, manquant d'espace compte tenu de la taille du ménage. Parmi les États membres, une personne sur deux vivait ainsi dans des ménages surpeuplés en Roumanie (52,3% de la population) alors que la Belgique enregistrait sur ce point le plus faible pourcentage (2%).

En savoir plus sur:

Nos partenaires