226.814 euros, le prix moyen d'une maison en Belgique

09/01/13 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Trends-Tendances

Le nombre de transactions immobilières en 2012 a augmenté de 1,1 pc en 2012 par rapport à 2011, indique mercredi la Fédération Royale du Notariat belge dans son "baromètre des notaires". L'année passée, le prix moyen des maisons en Belgique était de 226.814 euros, soit 5,8% de plus que la moyenne des prix en 2011.

226.814 euros, le prix moyen d'une maison en Belgique

© Image Globe / NICOLAS LAMBERT

Cette évolution se présente de manière constante depuis 2009. L'activité immobilière s'accélère en octobre pour ralentir en fin d'année. Cette augmentation de l'activité de 1,1% est commune aux trois Régions du pays avec +0,8% en Flandre et en Wallonie et +3,8% à Bruxelles. Au niveau provincial, l'activité a été plus soutenue qu'en 2011 dans la majorité du pays. On ne constate que deux reculs avec -0,7% à Liège et -5,1% dans le Limbourg. La plus belle progression est enregistrée en province du Luxembourg avec 6,5%.

403.920 euros, le prix moyen d'une maison à Bruxelles

L'année passée, le prix moyen des maisons en Belgique était de 226.814 euros, soit 5,8% de plus que la moyenne des prix en 2011. En Flandre, le prix des maisons s'élevait en moyenne à 244.695 euros, ce qui représente 6,7% d'augmentation par rapport à 2011. Pour la Wallonie, le prix moyen pratiqué en 2012 est de 171.066 euros et la progression est de 3,6% par rapport à la moyenne en 2011. A Bruxelles, le prix moyen des maisons est de 403.920 euros, soit 10,7% de plus qu'en 2011. Par province, les analyses des moyennes annuelles de 2012 par rapport aux moyennes de 2011 nous donnent des évolutions positives, allant de +0,2% dans le Luxembourg à +10,7% à Bruxelles.

Pour l'année 2012, le prix moyen d'un appartement ayant fait l'objet d'une transaction était de 199.990 euros en Belgique, 203.168 euros en Flandre, 152.951 euros en Wallonie et 219.302 euros à Bruxelles. La comparaison de ces moyennes annuelles avec celles de 2011 nous donne des évolutions de -3,1% pour la Belgique, -2,5% pour la Flandre, +1,3% en Wallonie et +4,4% à Bruxelles. Par province, la comparaison des moyennes annuelles de 2012 avec 2011 met en exergue des évolutions modérées entre -4,1% (Luxembourg) et +4,4% (Bruxelles et Flandre orientale). Seule la province de Namur se démarque avec un écart plus important (-7,1%).

Le taux d'intérêt hypothécaire n'a pas dépassé les 3,90% en 2012 et a atteint son niveau le plus bas en juillet avec 3,58%. Malgré des conditions d'octroi plus sévères, notamment en matière d'apport, ces taux contribuent au maintien du marché immobilier, affirme encore le "baromètre".

En ce qui concerne les droits d'enregistrement, ils se situent -pour les 11 premiers mois de l'année- à 2% au-dessus des valeurs enregistrées en 2011.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires