1.700 m² de photovoltaïque... sur le parking

30/03/11 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Source: Trends-Tendances

Pas de cellules sur le toit : des ombrières photovoltaïques couvriront plus de 1.700 m² de surface sur le parking de l'entreprise Monnaie-Bays.

1.700 m² de photovoltaïque... sur le parking

Monnaie-Bays équipe ses nouveaux bâtiments d'une installation photovoltaïque majeure. Le chantier vient de démarrer et l'installation sera opérationnelle cet été. "Si l'on peut déjà dénombrer quelques installations sur des bâtiments publics, aucune initiative privée de cette ampleur n'existe à ce jour en Région wallonne", souligne l'entreprise dans un communiqué.

Cette installation aura une puissance de 250 kWc, ce qui correspond à la consommation de 80 ménages environ et permet une économie de 100 tonnes de CO2 par an. Elle couvrira par ailleurs 40 % à 50 % des besoins de l'entreprise en matière d'approvisionnement électrique.

"Outre ses performances en matière d'énergie verte, son emplacement est original, souligne encore Monnaie-Bays. L'installation ne se retrouve pas, comme habituellement, sur la toiture du bâtiment industriel mais bien en couverture du parking de l'entreprise. Des ombrières photovoltaïques (photo) couvriront plus de 1.700 m² de surface."

Avantages de cette méthode : "Les panneaux photovoltaïques produiront non seulement de l'électricité mais procureront aussi de l'ombre aux véhicules et les protégeront des intempéries. On évite également la surcharge de poids des installations classiques sur toiture."

Monnaie-Bays a confié les études et le suivi du projet au bureau d'ingénierie Decube Consult de Strépy-Bracquegnies. La structure des ombrières est fabriquée par l'entreprise Techno Métal Industrie de Seilles (Andenne). L'équipement photovoltaïque et électrique (panneaux, onduleurs et câblage), a été attribué à l'entreprise Tenesol (Lyon-Toulouse) qui sous-traite les montages électriques à l'entreprise Technor de Tournai. Le design de la structure a été confié au bureau Open Architectes de Charleroi.

Ce projet représente un investissement de 1,3 million d'euros, conclut Monnaie-Bays. Son financement est assuré partiellement par les banques ING et BNP Fortis Paribas ainsi que par la société de financement IMBC (Groupe Invest Mons-Borinage-Centre). Le projet bénéficie en outre du soutien de Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'Economie.

Trends.be

Nos partenaires