Ice-Watch souhaite déménager 120 postes de travail chinois vers Bastogne

25/01/14 à 07:23 - Mise à jour à 07:22

Source: Trends-Tendances

(Belga) Ice-Watch souhaite déménager 120 postes de travail de ses usines d'approvisionnement de Shenzhen, en Chine, vers le nouveau bâtiment qui verra bientôt le jour à Bastogne, déclare samedi le fondateur et CEO de la marque de montres belge Jean-Pierre Lutgen dans les colonnes du Tijd.

Ice-Watch souhaite déménager 120 postes de travail chinois vers Bastogne

"Nous voulons déménager la réparation et l'assemblage vers Bastogne. Cela pourrait faire doubler ou tripler notre personnel belge, actuellement composé de 60 travailleurs. (...) Cela pourrait concerner 120 postes de travail." Selon le CEO, les coûts de l'assemblage ne représentent qu'une petite part du prix final des montres Ice-Watch. "Si nous pouvons augmenter la productivité en Belgique avec de bonnes machines, le coût du travailleur belge se rapprochera de celui de son pendant chinois. Nous partons d'une page blanche car il n'y a pas de tradition de l'horlogerie en Belgique. Mais nous avons pour ambition d'utiliser le 'Made in Bastogne' ou le 'Made in Belgium' comme marque de qualité." (Belga)

Nos partenaires