Wikio et les comparateurs, premières victimes de Google Panda en France

17/08/11 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Trends-Tendances

Le nouvel algorithme de Google a commencé à faire chuter lourdement le classement des comparateurs de prix et des agrégateurs dans le moteur de recherche.

Wikio et les comparateurs, premières victimes de Google Panda en France

© Reuters

La mise à jour de l'algorithme de référencement de Google, destinée à faire remonter le classement des sites "de qualité" selon les critères du moteur de recherche, produit ses premiers effets sur le web français depuis le 12 août. Le classement des comparateurs de prix est fortement dégradé.

Selon les chiffres publiés par Ranking Metrics sur le secteur santé-beauté, les comparateurs de prix et guides d'achat ont perdu, entre le 24 juillet et le 12 août, 47% de visibilité pour Ciao, 46% pour Webmarchand, 45% pour Shopwiki, 41% pour Achetezfacile, 38% pour Shopping.com, 38% pour Twenga, 37% pour Looneo, et 32% pour Leguide. Les ordres de grandeur sont les mêmes dans le secteur de l'informatique.

Sur Twitter le 14 août, Bastien Duclaux de Twenga, qui s'alarmait en mai dernier des possibles conséquences de Panda en termes de concurrence, confirmait l'impact sur son secteur d'activité, avec des chiffres encore plus alarmants : "Pertes de visibilité de 81% pour ciao et achetezfacile, 77% pour leguide, 76% pour shopping, 60% pour kelkoo d'après nos outils".

D'après le bilan de Ranking Metrics, le 16 août, le site le plus pénalisé est Wikio, considéré comme une "ferme de contenus" sinon comme un agrégateur.C'est typiquement le type de sites que ciblait Panda, et il a perdu 55% de visibilité sur Google. Tous les comparateurs de prix ne sont pas logés à la même enseigne, puisque tandis que Ciao perd 51%, Kelkoo gagne 6%, toujours selon Ranking Metrics. D'autres sites ont bénéficié de Panda, tels que les sites de commerce Amazon ou Rueducommerce.

L'impact est similaire en Allemagne, où selon SearchMetrics Wikio chute de 84%, et Ciao de 59%.

Trends.be avec L'Expansion.com

Nos partenaires