Vie privée : moins de données, moins de nécessité de protection

29/01/18 à 10:55 - Mise à jour à 10:55

Source: Trends-Tendances

Prononcez les lettres RGPD (ou GDPR pour General Data Protection Regulation) en présence d'un directeur d'entreprise, et vous le verrez changer de couleur... Mais à partir du 25 mai, toute organisation, de l'association de fait à la multinationale, devra se conformer au règlement général européen sur la protection des données. Et cela va beaucoup plus loin que ce que beaucoup de personnes pensent.

La General Data Protection Regulation - ou règlement général sur la protection des données - fait faire des heures supplémentaires aux consultants, juristes, avocats et spécialistes informatiques, selon Daphné Vanassche du bureau stratégique courtraisien DULL. Patrick Van Eecke de DLA Piper le reconnaît. "Ces deux dernières années, ma pratique en affaires de vie privée a explosé." Gert Beeckmans de SD Worx est plus modéré : il considère le RGPD comme "une évolution, pas une révolution".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires