Une Française débite par erreur plus de 1.000 euros sur un jeu pour iPhone

28/11/12 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Trends-Tendances

Une française a eu récemment la mauvaise surprise de voir son compte en banque débité de 1.079,88 ¤ pour des achats effectués par erreur sur l'App Store. Apple a accepté de lui rembourser exceptionnellement la totalité de la somme, rapporte le journal Est-Éclair.

Une Française débite par erreur plus de 1.000 euros sur un jeu pour iPhone

© Reuters

Les jeux virtuels sur smartphones peuvent se révéler dangereux pour le porte-monnaie réel, c'est la mésaventure qu'a vécue une utilisatrice en faisant, par erreur, ce qu'on appelle un achat intégré (In-App-Purchase) sur un jeu acheté sur l'iTunes Store.

Cette utilisatrice française de la région de Champagne-Ardenne avait téléchargé une application gratuite mais qui offre la possibilité de voir étendre ses fonctionnalités via des propositions d'achats intégrés, rapportent nos confères de l'Est-Éclair. Elle a par après découvert que son compte bancaire avait été débité d'un montant de 1.079,88 ¤, morcelé en 12 achats virtuels de 89,99 ¤. Et pourtant, cette utilisatrice prétend qu'elle n'a jamais réalisé ces achats.

"Dans un premier temps, j'ai cru que c'était une fraude à la carte bancaire", explique-t-elle dans les colonnes du quotidien français. Mais en se connectant sur son compte iTunes pour vérifier, elle s'aperçoit que tous ces achats ont trait au jeu en ligne intitulé Clash of clans. Jeu qu'elle a effectivement téléchargé, gratuitement, pour son neveu. "Pour télécharger ce jeu, j'ai tapé devant mon neveu un code à six lettres. C'est ce code qui lui a permis d'acheter, à douze reprises, des sacs de pièces censés lui permettre d'aller plus loin dans l'aventure", déplore-t-elle. Des achats virtuels qui ont bel et bien été facturés par l'entreprise à la pomme.

Apple accepte de rembourser

Face à cette situation, l'utilisatrice a décidé de contacter Apple afin d'expliquer sa mésaventure. Le service à la clientèle d'iTunes a accepté de rembourser la totalité de la somme débitée dans les "cinq à sept jours ouvrables", en prévenant toutefois sa cliente qu'il s'agit d'un geste exceptionnel puisque les conditions générales de l'application mentionnent en effet que "toute vente est définitive".

Ce cas n'est pas isolé, d'autres utilisateurs de smartphones ont déjà été pris au piège de la sorte. La faute aux fabricants qui semblent avoir tendance à un peu trop simplifier les procédures d'achat, provoquant de nombreux achats involontaires. La faute aussi, pour certains propriétaires d'iPhones, au temps trop long - 15 minutes - entre deux encodages de mot de passe de sécurité pour télécharger des applications en nombre illimité sur la plateforme iTunes.

Selon L'Est-Eclair, un père de famille lyonnais en a fait, lui aussi, les frais récemment. Il a vu son compte débité de plusieurs centaines d'euros parce que son fils a involontairement effectué des achats en ligne. Il a pu se faire rembourser, dans le cadre d'un geste commercial. La vigilance est donc plus que de mise lors de ce genre de manipulations.

Ca.L

En savoir plus sur:

Nos partenaires