Un iPad "made in China" est déjà en vente... à 105 dollars

01/06/10 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Trends-Tendances

L'iPed est une tablette tactile très semblable à l'iPad d'Apple, à ceci près qu'elle tourne sous Android, est équipée d'un processeur Intel... et ne coûte que 105 dollars, contre 499 dollars pour l'"original" aux Etats-Unis. Conclusion d'un site spécialisé : "L'iPed n'est pas si mauvais !"

Un iPad "made in China" est déjà en vente... à 105 dollars

Cinq jours après le lancement international de l'iPad, une première contrefaçon baptisée "iPed", est déjà disponible en Chine à prix cassé, alors que le groupe américain a écoulé plus de 2 millions d'exemplaires de sa tablette tactile.

Cette copie de l'iPad, filmée par une télé japonaise, ressemble furieusement à l'original. Elle tourne sur le système Android développé par Google, serait équipée d'un processeur Intel mais ne coûterait que 105 dollars (86 euros), contre 499 dollars minimum pour le "véritable" iPad aux Etats-Unis et 499 euros en Europe.

Des images de l'iPed, disponibles sur YouTube, montrent le gadget vendu dans un magasin informatique de Shenzen où même son emballage ressemble à celui de l'iPad. Sur le site spécialisé TECHi, un test annonce que "l'iPed est une contrefaçon équipée d'Intel et d'Android, qui se présente comme un produit Apple et qui n'est pas si mauvaise".

La semaine dernière, Apple et son fournisseur taïwanais de composants électroniques Foxconn n'ont pas voulu confirmer ou infirmer des rumeurs selon lesquelles l'iPad était fabriqué dans la très grande usine de Shenzhen où viennent de se produire une série de suicides d'ouvriers.

Apple, désormais 2e entreprise américaine en valeur, a indiqué lundi qu'elle avait vendu plus de 2 millions d'iPad après quatre jours de vente, surpassant le lancement de l'iPhone. Vendredi dernier, la tablette multimédia noire avec son écran de 25 centimètres, a été lancée en Australie, au Japon, au Canada, en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne en Italie, en Espagne et en Suisse.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires