Tout Galileo en un graphique

20/10/11 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Trends-Tendances

Les deux premiers satellites de la constellation Galileo attendront un jour de plus avant de connaître l'ivresse de l'espace. Voici, en un graphique, tout ce que vous devez savoir sur cet ambitieux projet européen.

Tout Galileo en un graphique

© ESA - P. Carril

Le tir de la fusée russe Soyouz, censée placer sur une orbite circulaire les deux premiers satellites du projet européen Galileo depuis le Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, initialement prévu jeudi matin, a été reporté à vendredi à 12 h 30, annonce la Commission européenne dans un communiqué.

"A la suite d'une anomalie observée au cours de la fin du remplissage du troisième étage du lanceur Soyouz, la chronologie de lancement a été interrompue", précise Arianespace dans un communiqué.

La fusée russe doit placer sur une orbite circulaire, à plus de 23.000 km d'altitude, les deux premiers satellites de la constellation Galileo, projet européen concurrent du GPS américain.

L'un d'eux porte le prénom du jeune Belge Thijs Paelman, âgé de 11 ans, qui a remporté un concours de dessin organisé par la Commission européenne dans les 27 Etats membres de l'Union. Les autres satellites du système Galileo, qui en comptera 30 au total, seront lancés progressivement jusqu'en 2019. Le système devrait être opérationnel à partir de 2014.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires