Sur Facebook Ads, un fan vaut 3 euros

08/09/11 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Trends-Tendances

La plupart des encarts publicitaires achetés sur Facebook par des entreprises belges transitent uniquement via la plate-forme en ligne Facebook Ads .

Sur Facebook Ads, un fan vaut 3 euros

© Reuters

Facebook Ads fonctionne sur un système d'enchères assez sophistiqué. Pour schématiser, les annonceurs achètent un nombre prédéfini de clics sur un lien sponsorisé. Le prix du clic varie entre 0,30 et 0,70 euro environ. Plus le secteur est réputé "difficile" (la banque ou les assurances par exemple, peu populaires sur le Net), plus le prix du clic sera élevé. Une fois que le nombre de clics acheté est atteint, la publicité n'apparaît plus. La subtilité dans tout ça ? L'annonceur peut faire baisser son coût par clic s'il parvient à cibler correctement son audience.

"Le taux de clic moyen est très faible sur Facebook, à peine 0,025 %, explique Merouane Saadi, spécialiste des réseaux sociaux chez Mindshare, une agence bruxelloise active dans le marketing digital. Si l'annonceur parvient à faire grimper ce taux, Facebook doit faire moins d' "impressions" - il doit afficher moins de pages - pour arriver au nombre de clics demandés. Comme sa pub est plus pertinente, l'annonceur paye moins cher."

Signe de l'engouement de la plate-forme Facebook pour les annonceurs, le coût par clic augmente rapidement. "En deux ans, on est passé d'une moyenne de 0,30 à 0,50 euro le clic, précise Merouane Saadi. Pour générer un fan, il faut compter un certain nombre de clics. Le coût d'acquisition d'un fan se situe entre 2 et 4 euros." Chez Mindshare, les contacts avec Facebook se font donc uniquement en ligne. "Si nous avons une question, par exemple sur les budgets, nous téléphonons à Londres", précise notre interlocuteur.

G.Q.

Nos partenaires