Ses activités "grand public" plombent Dell

22/08/12 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Trends-Tendances

Avec un bénéfice en recul de 18% et un chiffre d'affaires en baisse de 8%, le groupe texan Dell reste dans le rouge.

Ses activités "grand public" plombent Dell

© Reuters

Dell ne parvient pas à redresser la barre. Le groupe continue de souffrir dans ses activités de production d'ordinateurs pour le grand public, qui ne sont plus son coeur de métier. Il a déçu Wall Street mardi en abaissant sa prévision de résultat annuel, après des résultats trimestriels mitigés. Le bénéfice net du groupe a encore reculé au deuxième trimestre (mai-juillet) de son exercice décalé 2012/13, de 18% à 732 millions de dollars.

Avec un bénéfice courant par action de 0,50 dollar, Dell a malgré tout battu de 5 cents la prévision moyenne des analystes. Son chiffre d'affaires en revanche est ressorti en dessous des attentes du marché et a reculé plus que prévu, de 8% à 14,5 milliards de dollars.

Le directeur financier de Dell, Brian Gladden, a reconnu que le groupe était confronté à "un environnement macroéconomique et concurrentiel difficile", en particulier dans ses activités de production de PC où la situation devrait rester tendue durant la deuxième partie de l'exercice. Il a estimé qu'il y aurait "clairement des opportunités" pour Dell avec le lancement attendu du nouveau système d'exploitation de Microsoft, Windows 8, mais que les effets bénéfiques risquaient d'attendre l'année prochaine.

Le secteur "grand public" en baisse de 22%

En attendant, Dell a livré des pronostics peu encourageants pour le trimestre en cours, estimant que ses ventes totales allaient reculer de 2% à 5% par rapport aux trois mois précédents. Et il a revu en baisse sa prévision pour l'ensemble de l'exercice, tablant désormais sur un bénéfice par action de "au moins 1,70 dollar", alors qu'il espérait jusqu'ici atteindre 2,13 dollars.

Wall Street n'a pas apprécié: l'action Dell perdait 4,54% à 11,78 dollars vers 22H50 GMT, dans les échanges électroniques suivant la clôture.

Parmi les différents types de clientèle du groupe texan, c'est l'activité grand public qui a le plus souffert, avec des ventes en baisse de 22% à 2,6 milliards de dollars. Les solutions et services pour les entreprises affichent en revanche un chiffre d'affaires en hausse de 6% à 4,9 milliards de dollars, et représentent désormais plus de la moitié des marges brutes du groupe. Le groupe y voit la justification de sa stratégie pour se recentrer sur des activités plus rentables. "Nous transformons notre activité, pas pour un trimestre ou un exercice fiscal, mais pour fournir de la valeur sur le long terme", a commenté le PDG Michael Dell.

Des achats à venir

Parallèlement à ses résultats, le groupe a d'ailleurs annoncé mardi une embauche importante pour son activité à destination des entreprises. Marius Haas, un "vétéran" du secteur, passé notamment chez le concurrent Hewlett-Packard, va prendre la présidence des activités "Solutions pour les entreprises". Marius Haas a occupé pendant 20 ans des postes à responsabilité chez Compaq, Intel ou HP, où il avait notamment participé à l'intégration d'acquisitions majeures, comme la société de services EDS en 2008. Michael Dell a salué son expérience "impressionnante", tant en matière stratégique qu'opérationnelle, estimant qu'il allait aider le groupe à "accélérer" son développement dans les serveurs, le stockage et les réseaux.

Dell a par ailleurs confirmé son intention de boucler "dans la seconde moitié du troisième trimestre", c'est-à-dire avant fin octobre, le rachat pour 2,4 milliards de dollars du fabricant de logiciels Quest Software, annoncé en juillet. "C'est une acquisition relativement grosse", donc il va y avoir une période de "digestion", a reconnu M. Gladden. Il n'a toutefois pas exclu des achats supplémentaires, assurant que le groupe conservait un plan de croissance basé sur "une combinaison d'investissements organiques (internes, ndlr) et non organiques". Trends.be avc l'Expansion

En savoir plus sur:

Nos partenaires