Pourquoi les nouveaux Lumia de Nokia déçoivent

10/09/12 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Trends-Tendances

Les quelques caractéristiques techniques innovantes n'ont pas suffi à créer le buzz autour des futurs smartphones Lumia censés relancer Nokia. Explications.

Le Lumia 920 de Nokia équipé de Windows 8 de Microsoft a été présenté le 5 septembre à New York.

Le Lumia 920 de Nokia équipé de Windows 8 de Microsoft a été présenté le 5 septembre à New York. © Reuters

Chronique d'un échec annoncé? La prochaine génération de smartphones de Nokia ne déchaîne pas les foules. Ce qui inquiète notamment les investisseurs. L'action du fabricant finlandais s'effondrait de près de 16% après la présentation la semaine dernière à New York, des Lumia 920 et 820 sous Windows Phone 8. "Je n'ai rien vu dans l'annonce qui pourrait changer l'état du marché actuel", commente l'analyste Patrick Moorhead.

La faute sans doute à une apparence quasi identique avec la génération précédente, équipée du même boîtier monobloc en polycabornate. Et puis à des caractéristiques désormais "classiques" pour cette catégorie de produits comme un écran tactile, une caméra HD ou un logiciel de navigation.

De vraies qualités techniques

Et pourtant, malgré ses airs de ressemblance et son poids excessif de 185g - contre 140g pour l'iPhone et 133g pour le Galaxy S3 - le Lumia 920 ne manque pas de qualités. Le modèle haut de gamme du constructeur finlandais dispose d'un écran 4,5 pouces PureMotion HD avec une résolution supérieure à celle de l'iPhone, à 332 ppi (point par pouce) contre 330 pour l'Apple Retina. C'est aussi l'écran tactile le plus sensible des smartphones aujourd'hui sur le marché, rendant possible sa manipulation avec un gant ou des ongles. Enfin, la technologie PureView et son stabilisateur optique permettent une prise de vue nette, même en faible lumière, ou en cas de léger tremblement de la main.

Le Lumia 920 est aussi le premier smartphone à intégrer la norme Qi de chargement sans fil. Il suffira ainsi de le poser simplement sur une borne compatible, qui, elle, sera reliée au courant, pour le recharger. Mais il faudra acheter une coque sans fil pour avoir la même fonctionnalité avec le Lumia 820. Et pour démocratiser cette technologie, Nokia a conclu des accords avec Virgin Atlantic et Coffee Bean & Tea Leaf pour installer ces bornes dans leurs salons et cafés respectifs.

Mais un manque d'applications...

"Malgré de bonnes caractéristiques matérielles, ce qui fait cruellement défaut aux Lumia, ce sont des applications innovantes comme Siri, S-Voice ou une navigation en 3D par exemple", ajoute l'analyste Rob Enderle. Il n'existe en effet aucune application spécifique pour Windows Phone 8, contre plus de 600 000 pour iOS ou Android. Certes, les quelque 100 000 applications déjà développées pour Windows 7 seront compatibles avec les derniers Lumia. Mais ce retard n'en constitue pas moins un handicap pour Nokia et tous les autres fabricants de smartphones sous Windows Phone 8, comme Acer, HTC ou Samsung.

"Le kit de développement pour la nouvelle version de ce système mobile n'est toujours pas disponible. On ne peut donc pas encore écrire d'applications natives pour Windows Phone 8", précise Evan Kirchhoff, co-fondateur de l'éditeur de logiciels pour mobile Qubop.

... et des interrogations sur le timing

En choisissant Windows 8 comme système d'exploitation, Nokia a fait le pari de la différenciation. Il se met ainsi à l'abri des procès pour atteinte à la propriété intellectuelle intentés par Apple à Samsung. Et il peut à raison faire de l'originalité de son interface un argument de vente. Reste à savoir si le gros de la clientèle est prêt à changer d'habitudes et à abandonner les standards d'utilisation introduits par Apple, Samsung et Android. Officiellement, Nokia table sur la diffusion de Windows 8 sur les ordinateurs et les tablettes pour convertir de futurs clients. Mais cette conversion risque de prendre du temps.

Dernier problème, plus immédiat, Nokia s'est refusé de préciser la date de commercialisation et le prix de ses futurs smartphones. Or il serait crucial qu'ils soient disponibles pour les fêtes de fin d'année. Les analystes estiment en tout cas qu'ils sortiront après l'iPhone 5, ce qui est évidemment une très mauvaise nouvelle. Côté prix, ils pensent qu'il ne devrait pas dépasser 200 euros pour le Lumia 920 et 100 euros pour le Lumia 820, après la subvention de l'opérateur.

Quoi qu'il en soit, "c'est l'opération de la dernière chance pour Nokia. Car si Nokia ne perce pas le marché avec ces nouveaux Lumia, ils sont cuits", conclut Roger Kay, analyste chez Endpoint Technologies Associates.

Jean-Baptiste Su, dans la Silicon Valley - L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires