Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

16/03/15 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Pourquoi l'Apple Watch n'est qu'un accessoire (et pourquoi ce n'est pas forcément un problème)

C'était l'un des sujets à la mode de la semaine dernière, la firme à la pomme a enfin dévoilé son Apple Watch, sa fameuse montre connectée dont on parle depuis des mois.

Pourquoi l'Apple Watch n'est qu'un accessoire (et pourquoi ce n'est pas forcément un problème)

© Reuters

On sait que l'Apple Watch sera disponible le 24 avril prochain, sans doute un peu plus tard en Belgique, et que question design, la montre n'a pas déçu les attentes des fans de la marque à la pomme. Mais la question posée par le journaliste Gilles Quoistiaux de Trends-Tendances, c'est faut-il pour autant se précipiter sur ce nouveau gadget technologique. Lui en doute très fortement.

Voici en résumé ses arguments: d'abord, selon lui, "l'Apple Watch est une sorte de smartphone au rabais. Aucune de ses fonctionnalités ne rend indispensable l'achat de cet objet. Pire encore, certains outils sont des doublons de ceux présents sur n'importe quel smartphone. Certes, l'Apple Watch permet de recevoir des notifications - exactement comme sur un smartphone - mais avec l'inconvénient d'un écran beaucoup plus petit et moins maniable. La montre d'Apple permet aussi de répondre à des SMS, mais de manière beaucoup plus sommaire que sur un smartphone, vu l'absence évidente de clavier. Elle permet aussi de répondre à des appels téléphoniques." Mais comme le dit Gilles Quoistiaux, c'est parfait "si on veut se la jouer James Bond, mais ce n'est pas vraiment indispensable. Sans compter que l'autonomie de cette montre est de 18 heures, ce qui n'est pas énorme ! Au final, ce qui manque à cette montre, c'est la "killer application" - autrement dit, l'application qui tue - et qui pourrait justifier l'achat, plutôt onéreux, de ce petit bijou de technologie".

Partager

Même si l'Apple Watch n'est qu'un simple accessoire, Apple a démontré depuis 15 ans qu'il a l'habitude de transformer tout ce qu'il touche en or...

Et comme si cela ne suffisait pas, il faut garder à l'esprit que la montre Apple ne fonctionne réellement qu'avec une connexion à un iPhone. Bien entendu, c'est voulu par Apple. Et le résultat de cet achat couplé forcé, "c'est que le consommateur est encore plus "prisonnier" d'un environnement dédié".

Autre conséquence à laquelle on ne pense pas directement et qui est liée à cette obligation de posséder un iPhone connecté à l'Apple Watch: "l'iPhone doit être à proximité pour utiliser la plupart des fonctionnalités de la montre. En clair, si vous voulez faire un jogging, par exemple, le GPS ne fonctionnera que si vous embarquez aussi votre iPhone".

Bref, on sent bien que cette montre connectée n'est qu'un simple accessoire du produit phare d'Apple. Mais bon, Apple est la société la plus riche du monde. Elle est habituée à adapter régulièrement ses produits, comme elle l'a déjà fait par le passé avec l'iPod, l'iPhone ou l'iPad. Et puis, la firme à la pomme a démontré depuis 15 ans qu'elle a l'habitude de transformer tout ce qu'elle touche en or. Affaire à suivre donc...

En savoir plus sur:

Nos partenaires