Pour Tinder, l'amour aura désormais un prix

04/03/15 à 16:00 - Mise à jour à 17:23

L'application censée vous permettre de trouver l'âme soeur sur votre smartphone se lance un nouveau défi: monter en gamme grâce à l'extension "Tinder Plus", un service réservé à ceux qui sont prêts à ouvrir leur porte-monnaie avant leur coeur.

Pour Tinder, l'amour aura désormais un prix

© iStock

Vous aider à trouver l'amour dans un rayon de quelques kilomètres, voilà le pari que s'était lancé Tinder. Fondée en septembre 2012 par quatre Américains, cette petite application a révolutionné le poussiéreux "site de rencontre". Adieu les formulaires à rallonge où l'on vous demande votre pointure de chaussures et le nom de votre chat. Sur Tinder, c'est sur base d'une simple photo que l'on choisit si la personne est digne d'intérêt. Grâce à un revers de l'index, on navigue entre les profils proposés. Si la personne que vous avez sélectionnée apprécie aussi votre joli minois, c'est un "match", et vous pouvez alors commencer à discuter via l'application.

Aujourd'hui, Tinder compte monter en grade avec l'introduction d'une version "premium". Baptisée "Tinder Plus", cette version devrait ravir les indécis. En effet, il vous sera désormais possible de revenir sur vos choix, si vous estimez que vous avez été trop, ou pas assez exigeant. Une seconde option, "Passport", vous permettra d'élargir la zone de géolocalisation. Vous pourrez enfin chercher l'amour dans une ville différente que celle que vous avez inscrite sur votre profil.

Des prix variables qui font débat

Seul petit hic, ce luxe aura un prix. Un prix qui a d'ailleurs étonné ses utilisateurs, puisqu'il varie en fonction de critères, selon un arbitrage que Tinder n'a pas réellement su expliquer.

Le prix varie d'abord en fonction de l'âge. Si vous vivez aux États-Unis et que vous n'avez pas encore soufflé vos 30 bougies, "Tinder Plus" vous coûtera 9,99 dollars par mois. Une fois dans la trentaine, le montant passe à 19,99 dollars par mois. Au Royaume-Uni, en deçà de 28 ans, vous devrez débourser 3,99 livres par mois. Si vous êtes plus âgé, comptez 14,99 livres mensuels. Les prix pour la Belgique n'ont, eux, pas encore été annoncés.

Ce qui est certain, c'est que ces abonnements à prix variables ont fait débat. Selon Rosette Pambakian, porte-parole de la société Tinder interrogée par NPR, la différence des tarifs ne poserait pourtant pas de problème. Elle l'expliquerait par le fait que les jeunes utilisateurs, souvent de simples étudiants, "ont un budget plus restreint et ont besoin de prix plus bas". Dans un communiqué, elle a également annoncé qu'après un test dans plusieurs pays, Tinder avait conclu "que les prix finaux étaient très bien acceptés par certaines démographies d'âge". Reste à savoir pourquoi trouver la perle rare coûte plus cher selon le pays où l'on réside...

En savoir plus sur:

Nos partenaires