Trends Numerik

"Vins-Privés": La nouvelle plateforme belge de vin en ventes privées

07/05/15 à 16:55 - Mise à jour à 08/05/15 à 10:20

Source: Nest

"Vins-Privés", un nouveau site belge proposant du vin en ventes privées, se lance aujourd'hui. Chaque semaine, la plateforme proposera à ses membres une dizaine de vins différents, au prix de "propriété".

"Vins-Privés": La nouvelle plateforme belge de vin en ventes privées

© @Vins-Privés

Un nouvel acteur fait son apparition dans le monde du vin : le site "Vins-Privés". Cofondé par quatre amis passionnés, il fonctionne selon le principe de la vente privée en ligne. L'idée ? Vendre une quantité limitée de bouteilles, durant un laps de temps réduit (l'offre change toutes les semaines à peu près), à un cercle restreint de particuliers (inscrits gratuitement sur la plateforme au préalable). Une initiative qui n'est pas sans rappeler celle qu'avait initiée l'entreprise Cameleon il y a quelques années.

Des vins connus, et reconnus

"Notre idée est de permettre à nos membres de s'approvisionner en vins de très grande qualité sans devoir courir chez différents cavistes", explique Pascal Courrier, l'un des cofondateurs du site. Le site proposera à ses clients une panoplie de vins plébiscités par des guides de référence (Revue du Vin de France, Bettane & Desseauve, Gault & Millau,...), se retrouvant pour la première fois sur une même plateforme. Mais pas seulement. "Nous voulions aussi faire partager avec nos clients notre amour du vin et des vignerons", raconte Pascal Courrier. "Notre volonté est donc de mettre en avant chaque semaine un vignoble, ou un vigneron que nous connaissons personnellement." Le but ? Créer une relation avec les différents producteurs et les différents domaines viticoles. Mais aussi faire découvrir des vins non référencés en grande surface. "Nous ne sommes pas grossistes et n'avons aucune envie d'entrer en concurrence avec la grande distribution", rappelle encore Pascal Courrier. Pour l'instant, seuls des vins français seront proposés aux membres de "Vins-Privés". Si le concept fonctionne, l'offre pourra s'élargir à l'Italie ou l'Espagne.

Un "juste" prix

L'étroite collaboration avec les domaines permet à "Vins-Privés" d'afficher un prix au plus proche du prix "propriété", le prix que paierait l'acheteur s'il se rendait directement sur l'exploitation pour y acheter le vin. Pas d'intermédiaires, pas de stockage, pas de magasins : grâce à des frais compressés au maximum, la plateforme propose à ses membres les prix les plus justes. Certains vins seront vendus à moins de 10¤. Autre attrait pour les particuliers, la possibilité de n'acheter qu'une seule bouteille à la fois. "Une flexibilité appréciable, qui permettra aux membres de se faire une idée" d'après Pascal Courrier.

À court terme, l'objectif de "Vins-Privés" est de faire grossir son listing de membres (il y aurait déjà 1500 préinscrits à l'heure actuelle). Quant aux volumes et aux ventes, c'est l'inconnue. "Nous allons voir comment le consommateur réagit", raconte l'intéressé. "Pour l'instant, nous réservons un certain volume à nos fournisseurs (dépendant de l'exploitation elle même), mais sans acheter la marchandise. Il s'agit d'un gentleman agreement. Nous réalisons la vente en ligne, et le nombre de bouteilles prévendu sera alors effectivement commandé auprès du vignoble. Une solution intéressante, qui nous évitera des stocks d'invendus. Raison pour laquelle nous n'aurons pas à brader les bouteilles. Nous avons trop de respect pour les producteurs."

Augustin Lippens

En savoir plus sur:

Nos partenaires