Trends Numerik

UTick, la billetterie low-cost qui séduit les salles de spectacle

05/12/14 à 15:06 - Mise à jour à 06/12/14 à 09:24

Une start-up belge commence à percer sur le marché de la billetterie en ligne, en misant sur une plateforme bon marché, 100 % cloud.

UTick, la billetterie low-cost qui séduit les salles de spectacle

© pg

Les salles de spectacles ne peuvent plus se passer des systèmes de billetterie en ligne. Ceux-ci sont devenus en quelques années les principaux canaux de réservation pour les concerts, festivals et autres pièces de théâtre.

En Belgique, le marché s'est fortement concentré. TicketMaster, propriété du géant mondial du divertissement Live Nation, a racheté coup sur coup TicketNet et Sherpa.be. Acteur incontournable, TicketMaster n'est plus concurrencé en Belgique que par le modeste TeleTicketService.

Les plus grandes salles de spectacles font appel à ces services en ligne, qui se rémunèrent lors de l'achat du billet (environ 2 euros par billet à charge du client). Elles utilisent aussi des logiciels, qui leur permettent d'assurer en interne la gestion des réservations. Or, ces logiciels coûtent très cher, explique Julien Faelli, entrepreneur bruxellois à la tête de la société web Mediamorphose.

Partant de ce constat, Julien Faelli décide de lancer une nouvelle plateforme de réservation en ligne, plus accessible pour les salles de spectacle. En 2013, il crée le logiciel UTick. Cette billetterie en ligne a la particularité d'être entièrement gérée de façon dématérialisée, dans le cloud. Tant l'interface client (utilisée par la salle de spectacle) que la plateforme de réservation en ligne sont entièrement disponibles dans le " nuage ".

Ce logiciel de " cloud ticketing " ne nécessite pas de serveurs, ni d'installation chez le client. Cela permet à l'entrepreneur de proposer des tarifs réduits aux salles de spectacle. Celles-ci peuvent choisir de verser une mensualité à UTick ou de rémunérer la plateforme pour chaque transaction passée via celle-ci (0,50 euro maximum par billet).

28 salles de spectacles

UTick est aujourd'hui utilisé dans 28 salles de spectacle en Belgique. Julien Faelli s'est adressé en priorité au marché des salles de taille " moyenne ". Celles-ci sont en effet à la recherche d'une billetterie en ligne pour améliorer leur service à la clientèle, mais rechignent à acquérir des licences onéreuses pour l'utilisation de logiciels spécialisés. Plusieurs théâtres (TTO, théâtre des Martyrs...), centres culturels (Ottignies, Watermael-Boistfort...), lieux d'expos (Cité Miroir à Liège) et festivals (Zygomatix...) utilisent UTick. Julien Faelli est actuellement en discussions avec le WEX de Marche-en-Famenne, un très gros hall d'expos, et a posé sa candidature pour Bozar et le théâtre de la Monnaie.

Au cours des mois de septembre et octobre 2014 (soit le début de la saison culturelle 2014-2015), UTick a enregistré des réservations pour 92.000 places et 7.500 packs ou abonnements, générant près d'un million d'euros de recettes pour les organisateurs de spectacles.

D'ici un an, Julien Faelli compte doubler le nombre de ses clients. Il proposera aussi à ses clients une nouvelle fonctionnalité de yield management. Ce système de gestion, très utilisé dans le transport aérien, permet de faire fluctuer le prix des places en fonction de différents paramètres : date de la réservation, évolution de la demande, etc. " Ce système de réservation intelligente est utilisé à Londres pour les comédies musicales. En Belgique, cela n'existe pas encore ", observe Julien Faelli. Une fonctionnalité qui pourrait un jour intéresser les plus gros acteurs du marché.

En savoir plus sur:

Nos partenaires