Trends Numerik

17/11/16 à 10:05 - Mise à jour à 18/11/16 à 11:32

Un vent d'optimisme souffle sur la scène techno

Le deuxième top 50 des start-up belges les plus prometteuses se dévoile. Avec ses partenaires Leansquare, FundMe et startups.be, "Trends-Tendances" a organisé un grand concours mettant à l'honneur les projets numériques les plus innovants du pays. Découvrez les lauréats sélectionnés par notre jury d'experts dans ce dossier exceptionnel.

Un vent d'optimisme souffle sur la scène techno

© PG

Les entrepreneurs n'ont plus peur. Plus peur de se lancer. De se jeter dans le vide même. Cette première décision, cruciale, a trop longtemps été vue comme un choix de casse-cou, d'inconscient. Ce n'est plus le cas. Rebaptisées start-up, les jeunes entreprises ont désormais leurs adeptes inconditionnels. Un écosystème dense se crée progressivement autour des groupies de la première heure. Lentement, il fait des petits, hors de son cercle naturel. Les start-up bénéficient aujourd'hui d'un énorme capital sympathie auprès des médias qui leur consacrent -- comme "Trends-Tendances" cette semaine -- une attention croissante, des politiques qui tentent de mettre en place un cadre favorable à ces jeunes pousses en éclosion, et des citoyens, dont certains n'hésitent pas à mettre la main au portefeuille pour soutenir des projets dans lesquels ils croient.

Certains diront que le marché du travail a bien changé, que les carrières planes dans une seule et même entreprise appartiennent à un passé industriel révolu, que les opportunités d'emploi stable se réduisent comme peau de chagrin, même pour les plus diplômés d'entre nous, que les robots et les algorithmes remplacent petit à petit de nombreuses fonctions, y compris les plus complexes. C'est vrai. C'est parfois un peu poussés dans le dos que ces entrepreneurs choisissent de créer leur propre business. Cela n'en reste pas moins remarquable.

Partager

Les entrepreneurs n'ont plus peur. Notre top 50 de start-up prometteuses en est la preuve

Les entrepreneurs n'ont plus peur. Plus peur de se montrer. Notre deuxième top 50 de start-up prometteuses en est la preuve. Plus de 200 porteurs de projets ont postulé pour figurer au palmarès de cette initiative portée avec nos partenaires Leansquare, FundMe et startups.be. Notre jury -- composé de représentants de grands noms de l'investissement : Volta Venture, Fortina Capital, W.IN.G, Meusinvest, The Faktory, Serena Capital, Partech Ventures, Kima Ventures et Smart Ventures -- a sélectionné 50 start-up pour leurs qualités d'innovation et de disruption. Des projets très différents les uns des autres qui montrent la capacité de réflexion et de création de la scène technologique belge, dans des secteurs aussi variés que la santé, la finance, les télécoms, l'analyse de données, le sport ou la musique numérique. Tous veulent mettre en lumière leur travail et leurs idées.

Les entrepreneurs n'ont plus peur. Plus peur de tomber. Ces entrepreneurs qui osent savent que la chute n'est jamais loin. Elle est même plus que probable. Plusieurs projets épinglés dans notre top 50 en 2015 ont malheureusement été abandonnés. Les start-up connaissent et connaîtront toujours un taux d'échec important. C'est la loi du genre.

Ce qui a changé, c'est que les porteurs de projets ne craignent plus cette étape quasi obligée dans le nouveau monde de entrepreneuriat. Avoir fait partie de l'expérience Take Eat Easy est désormais un atout sur un CV. Il y a quelques années, cela aurait été vu comme une tache indélébile. A force de leur répéter que l'échec est une étape indispensable de l'apprentissage, les entrepreneurs ont fini par intégrer cette évidence.

Les entrepreneurs n'ont plus peur. Plus peur de l'avenir. Malgré les difficultés bureaucratiques, les échecs industriels, les guerres d'ego et les déconvenues financières qui parsèment leur chemin, ils persévèrent. Il faut continuer à les soutenir et les encourager, pour encore améliorer le terreau fertile des start-up made in Belgium.

CHRISTOPHE CHARLOT ET GILLES QUOISTIAUX

Un vent d'optimisme souffle sur la scène techno

© DR

Le top 50 des start-up belges les plus prometteuses se dévoile dans le Trends-Tendances en vente cette semaine.

Nos partenaires