Trends Numerik

TopCompare: non, le fondateur de PayPal n'investit pas en Belgique !

13/09/16 à 10:24 - Mise à jour à 14/09/16 à 10:59

La firme TopCompare Belgium annonce une levée de fonds de 20 millions d'euros auprès de grands noms, dont Peter Thiel, le fondateur de PayPal. Une incroyable nouvelle qui suscite l'espoir de voir apparaître une nouvelle pépite fintech made in Belgium. Mais la réalité semble malheureusement tout autre...

TopCompare: non, le fondateur de PayPal n'investit pas en Belgique !

© http://www.compareeuropegroup.com/

Une belle histoire ? 20 millions d'euros levés par une "start-up belge" auprès d'investisseurs de renoms comme Peter Thiel (fondateur de PayPal) et Mark Pincus (de la firme de jeux Zynga), entre autres grands noms de fonds d'investissement comme Ace & Company (Uber et SpaceX), etc. C'est en tout cas l'annonce que fait ce matin la société belge TopCompare, une start-up située au sein de l'incubateur iCab, rue des Pères Blancs, à Bruxelles.

L'activité de TopCompare ? Un comparateur de prix de produits et services financiers et d'assurance. "Aujourd'hui, plus personne ne réserve un ticket d'avion sans comparer les prix, or cela ne se fait pas dans les produits financiers qui sont des dépenses importantes, détaille Wouter Vanderheere, Managing Director de TopCompare. Pourtant, on a calculé qu'en comparant les prix et en optimisant le choix du consommateur, les Belges pourraient gagner jusque 3 milliards." Le business model de TopCompare consiste à prendre une commission sur les contrats qui sont générés par ses surfeurs auprès des banques avec qui elle a noué un partenariat. La firme qui développe cette activité en Belgique depuis environ un an embraie le pas à Guide-Epargne.be, entre autres. Mais son ambition consiste à aller bien plus loin et envisage d'également comparer les prix des télécoms et de l'énergie.

Du coup, l'annonce d'une levée de fonds tombe à pic. Et déjà, une partie de l'écosystème betech (les start-up belges) se réjouit de l'annonce ! De grands noms comme Ace & Company, Peter Thiel et Mark Pincus dans une firme made in Belgium a de quoi attirer l'attention. Quand on demande aux deux managing director de TopCompare comment ils ont attiré ces investisseurs de renom, ils expliquent que c'est par l'intermédiaire de leur premier investisseur, Nova Founders Capital.

Une start-up belge, vraiment ?

Mais si on y regarde de plus près, TopCompare ne ressemble pas tout à fait à une start-up belge récemment créée dans un garage ou chez un incubateur. L'acte de constitution de la société, qui s'appelle "TopCompare Belgium", laisse apparaître que l'entité belge a été créée par deux firmes anglaises, dont Compare Europe Group qui détient par ailleurs des sociétés de comparaison de prix au Portugal, en Finlande et en Norvège. Des "start-up" qui possèdent toutes un logo similaire... Ce même acte de constitution, datant du 9 décembre 2015, mentionne également deux gérants: Wouter Vanderheere, le managing director de TopCompare Belgium, et Antonio Gagliardi. Ce dernier n'est autre que le Managing Director de Compare Europe Group.

Par ailleurs, cette entité londonienne semble, elle, faire partie d'une structure encore plus large baptisée "Compare Global Group", comme le laisse entrevoir son site où l'on aperçoit d'ailleurs les deux "cofondateurs" de TopCompare.be sous la bannière "our managing directors". Ce groupe mondial dispose également de fortes présences en Asie (Thaïlande, Hong Kong, Taiwan...).

Et le top management de Compare Global Group est constitué des fondateurs du fonds d'investissement Nova Founders Capital qui fait partie de la levée de fonds à 20 millions. Par ailleurs, Wouter Vanderheere et Ronak Ahmadloo admettent que l'IT se gère en Asie, sans doute au sein d'équipes qui travaillent pour l'ensemble des filiales. Et quand TopCompare recrute en Belgique, c'est au groupe qu'il faut écrire pour envoyer une lettre de motivation, pas aux deux jeunes entrepreneurs basés en Belgique.

Tout montre donc que TopCompare n'est pas une start-up made in Belgium, comme le laisse pourtant penser toute sa communication ! D'ailleurs, Wouter Vanderheere concède que les 20 millions d'euros levés ne seront pas injectés dans la société belge, mais dans Compare Europe Group. Cela n'empêche pas que le groupe international parte visiblement à l'attaque du marché belge où 100.000 "leads" auraient, selon les deux managing directors, été apportés aux banques. Et Topcompare.be pourrait être le point de départ d'une expansion dans d'autres pays limitrophes.

Nos partenaires