Trends Numerik

Tapptic lève 1 million d'euros

25/11/14 à 11:49 - Mise à jour à 12:08

Source: Trends-Tendances

Pour continuer son développement, l'agence mobile belge Tapptic boucle une nouvelle levée de fonds. Cela lui permettra avant tout de se déployer un peu plus en France mais aussi de réaliser une acquisition en Flandre.

Tapptic lève 1 million d'euros

© tapptic.com

Le mobile continue d'avoir le vent en poupe. Si certaines start-ups qui développent un produit unique parviennent à percer et à lever des fonds (Showpad ou Anonymess), les agences mobiles ne sont pas en reste, elles qui proposent essentiellement du développement sur mesure pour les marques. C'est le cas de l'agence gantoise In The Pocket (d'où émane d'ailleurs Showpad)... ou encore de Tapptic du côté francophone.

Car il nous revient que Tapptic vient d'achever une levée de fonds auprès de différents business angles français et du fonds Wallimage (qui avait déjà supporté Screenity une spin-off de Tapptic). L'agence mobile fondée par Christophe Chatillon a levé 1 million d'euros, ce que nous confirme le CEO qui déclare conserver la plupart du capital de la start-up.

Cet argent frais doit permettre à Tapptic de continuer son développement : mettre plus de ressources à Bruxelles et à Liège, les centres de production de la firme qui compte aujourd'hui 42 personnes. Tapptic compte aussi mettre l'accélérateur sur le marché français qui occupe une place de choix pour Christophe Chatillon, français d'origine. D'ailleurs, aujourd'hui le marché français représente déjà une part importante de l'activité de Tapptic avec des clients comme M6 ou Axa...

Et pas plus tard qu'en mai 2015, Tapptic avait fait l'acquisition d'une PME française mal en point, Clicmobile, lui permettant de reprendre un portefeuille de clients parmi lesquels on trouvait Louis Vuitton Voyage, Puma, SNCF, etc.

Forte de ce million d'euros supplémentaire, Tapptic commence à regarder le marché flamand (son point faible) où elle pourrait également réaliser une acquisition.

Tapptic ne publie pas son chiffre d'affaires, mais Christophe Chatillon avance 3,4 millions d'euros en 2013 et table sur 4,3 millions pour 2014. Et selon les chiffres officiels, la start-up affichait une marge brute d'exploitation de 1,3 million d'euros et un bénéfice après impôts de 32.800 euros (en 2013).

Nos partenaires