Trends Numerik

Start-up: les conseils des meilleurs 'Business Angels'

17/11/16 à 14:30 - Mise à jour à 18/11/16 à 11:31

Lancer une start-up, la faire grandir, chercher du financement... Ces étapes cruciales dans le parcours d'un entrepreneur ne peuvent pas être laissées au hasard. Pour vous, des professionnels reconnus livrent leurs précieux conseils pour réussir votre projet.

Jean Zurstrassen: "Se lancer aux Etats-Unis"

"Considérer le marché américain avec une attention toute particulière pour lancer sa start-up, me paraît un conseil important. L'Europe est un marché très difficile, avec des langues différentes et des comportements de consommateurs différents. Développer son produit depuis la Belgique et tenter de le vendre chez nos voisins se révèle souvent lent. Le marché américain est, on le sait, grand et simple d'accès. Mais surtout, beaucoup plus mûr au niveau des mentalités. En Belgique, les grandes entreprises trouvent positif de soutenir les start-up... mais très peu acceptent dans les faits de travailler avec elles. En corporate, cette culture de faire confiance aux start-up et aux jeunes entrepreneurs n'existe tout simplement pas. On le ressent tous les jours dans des domaines aussi variés que les télécoms, la banque ou l'assurance. D'ailleurs, cela se remarque directement quand un fondateur de start-up souhaite entrer en contact avec un responsable de grosse structure : les gens sont difficilement accessibles. Je trouve qu'il peut être bon de tester son concept ici et si l'on sent un intérêt, essayer des marchés plus faciles. Il faut même parfois bien réfléchir avant de créer sa société. La créer trop tôt ne sert à rien : il ne faut la créer que lorsqu'on a une facture à envoyer. Avant, cela se révèle inutile. Et il faut bien choisir le marché sur lequel la créer. En Belgique, cela reste lent, coûteux et compliqué. Rien que de prévoir un plan de stock options chez nous peut plomber les jeunes entrepreneurs qui doivent payer "upfront" l'avantage qu'ils reçoivent. Si votre produit trouve du sens sur un marché comme les Etats-Unis et qu'il est plus simple d'y créer sa start-up, c'est sans doute l'endroit où aller, après y avoir bien réfléchi."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires