Trends Numerik

Samsung prépare déjà l'après-smartphones

23/10/14 à 14:44 - Mise à jour à 24/10/14 à 10:42

Source: Trends-Tendances

Sous pression sur le créneau des smartphones grand public avec la montée en puissance d'acteurs chinois (Huawei, Lenovo, etc.), Samsung continue de vouloir grandir avec un objectif 2020 ambitieux. En Belgique, Samsung cible particulièrement les entreprises où elle espère réaliser 50% de son chiffre d'affaires d'ici quelques années.

Samsung prépare déjà l'après-smartphones

Peter Vanhecke, Managing Director Samsung Belgium © PG

On le sait : le géant coréen de l'électronique et de l'électro est de plus en plus sous pression sur le marché des smartphones. S'il a parfaitement su tirer son épingle du jeu en dépassant Nokia, Apple et tous les autres fabricants pour devenir N°1 sur ce marché, Samsung doit aujourd'hui faire face à la concurrence asiatique (Xiaomi, Acer, Huwaei, Lenovo, ZTE, etc...) qui tend à considérablement réduire ses marges. Au dernier trimestre, Samsung annonçait même un bénéfice en régression de ... 60% !

Mais, le géant se porte toujours bien et mise en particulier sur de nouveaux relais de croissance. D'abord, les objets et la maison connectés. En témoignent ses nombreuses sorties de montres et la récente acquisition de la start-up SmarThings. Le Coréen compte créer des écosystèmes tant à la maison qu'au bureau, en assemblant toutes les pièces de puzzle que constituent ses larges gammes de produits.

Mais ce n'est pas tout, dans une interview exclusive réservée à Trends-Tendances cette semaine, Peter Vanhecke, managing director de Samsung Belgium, évoque un futur de Samsung fait de lampes LED, de batteries écologiques, de produits médicaux etc... "Nous avons une vision pour 2020: on vise un chiffre d'affaires mondial de 400 milliards de dollars en 2020. Soit trois fois plus que fin 2009 ! Cela doit se faire tant par la croissance dans les familles de produits existants que par celle dans de nouvelles familles comme le médical, l'environnement, l'économie d'énergie, etc. Pour illustrer cela, je peux par exemple évoquer un récent contrat signé par Samsung avec BMW pour le développement de batteries de voitures hybrides ou électriques. C'est vrai un domaine d'expansion... Un autre exemple : les ampoules, en effet. Il y a un an, nous commencions dans les lampes LED en Belgique. Aujourd'hui, on est présents dans les magasins et en septembre nous avons lancé nos premiers smart LED qui peuvent être commandés à distance. D'autres produits vont venir s'ajouter dans des concepts ou des écosystèmes comme la maison connectée ou le smart office. Comme on est fabricant de nombreux appareils différents, tout cela peut fonctionner ensemble et cet écosystème doit nous permettre de doper nos familles existantes."

En Belgique, l'un des focus importants est le B2B. Samsung Benelux a démarré l'an passé une attaque en règle du marché belge des professionnels : copieurs, imprimantes, mobile, etc. 40 personnes s'activent déjà aujourd'hui pour doper cette filiale qui, à terme, doit représenter 50% des activités de Samsung en Belgique.

En chiffres, le coréen réalisait, chez nous en 2013, un chiffre d'affaires de 562 millions d'euros rien qu'en Belgique. Contre 455 millions en 2012. Et emploie 154 personnes (chiffre 2013).

Lisez l'interview complète de Peter Vanhecke, Managing Director Samsung Belgium, cette semaine dans Trends-Tendances.

Nos partenaires