Trends Numerik

Pourquoi Proximus et Samsung surfent sur la vague Netflix

07/11/14 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

L'opérateur et le fabricant high-tech veulent profiter de la vague Netflix. Ils offrent chacun six mois gratuits à leurs nouveaux clients.

Pourquoi Proximus et Samsung surfent sur la vague Netflix

Reed Hastings © Belga

Le géant du streaming Netflix a débarqué en septembre dernier en Belgique. Dans les secteurs des médias, des télécoms et de la techno, les réactions sont mitigées. Certains, comme le câblo Telenet, se placent plutôt dans le camp des opposants à un service qui vient marcher sur leurs plates-bandes, et qui consomme potentiellement énormément de bande passante, sans que Netflix participe aux investissements dans le réseau télécom. La chaîne privée Be TV est également à ranger dans le rang des acteurs menacés par l'arrivée de l'entreprise américaine, qui a déjà séduit 50 millions de clients dans le monde avec son catalogue de films et séries. Be TV (filiale du câblo wallon VOO) a riposté en lançant Be TV Go, une offre en ligne beaucoup plus fournie en nouveautés que celle de Netflix.

D'autres, comme Proximus, préfèrent accueillir à bras ouverts ce nouveau venu en le mettant à disposition directement dans leur offre. L'opérateur intégrera Netflix à toutes ses box d'ici la fin de l'année, grâce à un partenariat exclusif noué avec le service de streaming.

Accord secret

Pour booster ses ventes, Proximus n'hésite pas à mettre Netflix en avant. Tous les nouveaux clients à un "pack maxi" bénéficieront de la plateforme de streaming gratuitement pendant une période de six mois. L'opérateur espère convaincre de nouveaux clients mais aussi pousser ses clients existants vers un pack triple play (TV, Internet, téléphone fixe) plus costaud et plus rémunérateur.

C'est exactement le modèle vendu aux opérateurs par Reed Hastings : "Netflix peut aider les opérateurs à créer de la valeur", plaidait le CEO de Netflix, de passage à Bruxelles. Selon lui, si les opérateurs intègrent sa plateforme dans leur offre, ils pourront vendre de nouveaux usages et de nouveaux packages à leurs abonnés... et in fine augmenter leurs revenus par utilisateur.

Les détails de l'accord exclusif entre Proximus et Netflix ne sont pas connus. Netflix rémunère probablement Proximus en fonction du nombre de nouveaux abonnés atteints par l'intermédiaire de l'opérateur, mais le montant versé reste secret. En France, le patron d'Orange Stéphane Richard a annoncé sur France Info qu'il y avait "une participation de Netflix à la charge qui va peser sur le réseau", sans donner plus de détails.

Win-win

Proximus n'est pas le seul à vouloir surfer sur la vague Netflix. Samsung vient également de dévoiler une offre conjointe en Belgique. Le fabricant coréen offre, jusqu'à la fin de l'année, six mois d'accès à Netflix à l'achat d'une tablette Galaxy. Là aussi, la marque veut séduire les clients en axant sa communication sur les nouveaux usages et les contenus.

Ce n'est pas la première fois que Samsung "profite" de Netflix pour promouvoir ses produits. Plus tôt dans l'année, l'entreprise a annoncé un partenariat avec Netflix (mais aussi avec Amazon) sur la 4K, le nouveau format d'image télévisée d'ultra haute qualité. De nouvelles séries produites par Netflix, comme Marco Polo, sont filmées en 4K. Samsung, qui a déjà annoncé que l'application Netflix était la plus téléchargée sur ses TV connectées, espère évidemment profiter du succès du service de streaming pour vendre ses TV dernier cri, équipées de cette fameuse 4K. Ces différents deals devraient booster la vente de TV et tablettes Samsung d'une part, et le nombre d'abonnés à Netflix d'autre part. Un vrai win-win.

En savoir plus sur:

Nos partenaires