Trends Numerik

Les dessous de la course au majordome virtuel des géants du Net

09/06/16 à 14:48 - Mise à jour à 14:47

Cortana, Siri, M, Assistant, Echo... Ces noms ne vous disent rien ? Bientôt, un ou plusieurs d'entre eux vous accompagneront au quotidien, vous donneront des conseils et anticiperont vos moindres besoins. Les mastodontes du Web travaillent activement à la mise en place d'assistants virtuels. Dans le but de vous aider... Mais pas que.

"Attention, lors de votre dernier meeting vous avez accepté d'aller luncher ce midi. Or vous aviez un rendez-vous avec votre collègue Sandra. Voulez-vous que j'envoie un message à Sandra, que j'annule la réservation au restaurant, que je fixe un nouveau rendez-vous lors d'un prochain midi libre pour tous les deux et que je reprenne une table au même resto ?" Ce message, ce n'est pas une secrétaire qui vous le transmet. D'ailleurs, ce n'est même pas un humain : il s'agit d'un robot. Du nom de Siri (Apple), M (Facebook), Cortana (Microsoft) ou Assistant (Google). Certes, les mastodontes de l'Internet ne sont pas encore parvenus à créer cette intelligence suprême qui remplacera une secrétaire, mais ils s'y dirigent. Depuis plusieurs années déjà, ils investissent tous le terrain de l'intelligence artificielle... et des robots. Siri, le système de reconnaissance vocale intégré dans l'iPhone, ne rencontre pas encore, en Europe, le succès qu'il peut avoir dans d'autres pays comme aux Etats-Unis, mais il est l'une des premières représentations de cette tendance grandissante : celle des assistants virtuels que tous les géants du Net veulent proposer.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires