Trends Numerik

La start-up belge Preesale intègre un prestigieux accélérateur à Atlanta

21/09/16 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Epinglée en 2015 dans notre top 50 des start-up, Preesale décroche un sésame pour le programme Techstars et un investissement de 120.000 dollars. De bon augure pour cette jeune pousse prometteuse, spécialisée dans la vente en ligne de tickets pour des événements.

Preesale intègre le programme Techstars à Atlanta. Cet accélérateur de start-up, présent dans une multitude de villes (New York, Berlin, Londres, Cape Town, Los Angeles...), sélectionne chaque année de jeunes entreprises technologiques, et les accompagne dans leur projet via un cycle de formation et de mentoring de trois mois. Techstars investit 120.000 dollars dans chaque start-up sélectionnée, et prend une participation de 6 % dans le capital de la société.

Ce programme d'accélération représente une belle opportunité pour la start-up belge Preesale. Il lui permettra de bénéficier de conseils de professionnels avisés et de pousser un peu plus loin le développement (déjà entamé) de ses services sur le continent américain.

Preesale est spécialisée dans la vente en ligne de tickets pour des événements. Dès sa création en 2014 par les entrepreneurs Geoffroy Simon (Getyoo, TagTagCity), Jérémy Thiry et Lloyd Siberdt, la start-up a choisi de se focaliser sur les événements promotionnés via Facebook. Le pari étant que la vente de tickets se déplacera à l'avenir massivement vers Facebook.

Preesale intègre un système de paiement en ligne sécurisé et permet aux organisateurs d'événements de mieux connaître les participants grâce à la collecte de données et un ciblage promotionnel précis via la publicité ciblée sur Facebook.

Depuis mars 2016, Preesale a atteint 40.000 tickets vendus via sa plateforme, pour des événements comme les soirées Deep In House à Bruxelles ou les salons Papillon et Epsilon à Liège et Louvain-La-Neuve.

Basée à Liège et Bruxelles, Preesale est passé par l'incubateur Leansquare. La start-up s'est fait remarquer en 2015 : elle a été épinglée dans notre top 50 des start-up dans lesquelles investir, dont la deuxième saison vient d'être lancée. Ce ticket décroché pour le programme Techstars est de bon augure pour cette jeune pousse prometteuse.

Nos partenaires