Trends Numerik

L'assurance à l'heure des objets connectés

25/01/16 à 15:11 - Mise à jour à 26/01/16 à 14:07

Source: Trends-Tendances

Permettre à votre assureur de surveiller votre manière de conduire, votre mode de vie ou votre habitation. Cela paraissait impensable voici 10 ans. Mais l'essor des objets connectés change progressivement la donne. Pour les assureurs, la tendance dessine de nouvelles opportunités, mais modifie sérieusement leur métier.

En fin d'année passée, l'assureur NN, l'ex-pôle assurance du groupe ING, proposait un concours original aux internautes, clients ou non : gagner un Fitbit, ce bracelet connecté qui compte, chaque jour, le nombre de vos pas, les calories brûlées et les distances parcourues. Cinq cents heureux gagnants se sont vu offrir ce petit bracelet qui fut assorti d'un nouveau challenge. Pour remporter des inscriptions gratuites à une course à pied dont NN est partenaire, les gagnants sont invités à marcher, huit semaines durant, quelque 7.500 pas par jour. Pour contrôler la moyenne parcourue, l'assureur demande aux participants de lui donner accès aux données générées par le bracelet qu'ils ont gagné. Une plongée inédite pour un assureur belge dans le big data des objets connectés. Mais NN n'est pas le seul groupe d'assurances à s'engouffrer dans la brèche technologique ouverte par les objets connectés. Un peu partout dans le monde, les compagnies testent de nouveaux concepts ou lancent de nouveaux services.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires