Trends Numerik

Be Angels veut aider les start-ups techno à lever des fonds

28/01/15 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Belga

Constatant une certaine frilosité des entrepreneurs à investir dans des start-ups issues du numérique alors qu'elles sont de plus en plus nombreuses, le réseau Be Angels annonce qu'il réservera désormais un focus particulier sur l'ICT et le digital.

Be Angels veut aider les start-ups techno à lever des fonds

Be Angels © Capture d'écran beangels.eu

Trouver de l'argent pour monter ou développer votre start-up. Un défi que doivent relever tous les entrepreneurs. Dans le numérique, les projets sont de plus en plus nombreux et il n'est pas toujours facile de trouver le bon investisseur. Il se dit souvent que l'argent est disponible en Belgique mais qu'il n'est pas toujours facile à dénicher.

D'ailleurs, Be Angels, le réseau de business angels à Bruxelles et en Wallonie constate que parmi les 250 à 300 projets qu'il reçoit chaque année 60% touchent l'ICT et le numérique. Or, ce secteur ne représenterait que 30% des dossiers réellement financés par ses membres. Un phénomène probablement dû à la méconnaissance du numérique par un certain nombre d'investisseurs, parfois plus frileux face à ce secteur en pleine mutation.

Aussi, Be Angels a décidé de "se digitaliser" indiquent ses responsables. Ils viennent de faire appel à Jean-Pol Boone, entrepreneur spécialisé dans le numérique pour les aider. Une attention particulière sera réservée au monde ICT dans le cadre de Be Angels pour réaliser un meilleur "matching entre les investisseurs et les projets". Cela passera par l'élargissement du vivier d'investisseurs et des séances de "pitching" spécialisées. Dans un premier temps, Be Angels intègrera cette initiative dans le forum mensuel habituel organisé en son sein. Mais à terme, les responsables du réseau n'excluent pas de développer un cluster tout à fait spécifique...

Reste une question : le projet ne vient-il pas se superposer aux nombreuses initiatives, souvent non coordonnées, en matière d'aide et de financement aux start-up du numérique ? "Il existe, il est vrai de superbes initiatives, répond Jean-Pol Boone. Certaines investissent de beaux montants dans des projets entrepreneuriaux... Mais le nombre d'entrepreneurs augmente sans cesse dans ce secteur et le dealflow aussi. Et beaucoup trop de projets de qualité restent sur le carreau en termes de financement. Nous pensons pouvoir attirer plus d'investisseurs vers le numérique qui en a bien besoin. "

En savoir plus sur:

Nos partenaires