Trends Numerik

A 18 ans, il lève 440.000 euros pour ses "bots"

10/04/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:58
Du Trends-Tendances du 05/04/18

Un robot qui améliore sensiblement l'expérience des internautes confrontés aux pages des questions fréquentes sur Internet. Voilà le concept de Faqbot, cette start-up wallonne née en 2017 qui séduit les investisseurs. Fondée par un jeune homme de 18 ans, elle attire déjà quelques grands noms.

Les profs de secondaire n'auraient sans doute pas parié sur Mathis André, lui qui a arrêté son parcours scolaire en quatrième. Pourtant, les entrepreneurs Jean-Guillaume Zurstrassen et Harold Mechelynck (Belcube), Davy Kestens (de la start-up SparkCentral) ou Pierre Rion, via le fonds d'investissement WING, croient dans ce jeune entrepreneur de 18 ans qui a cofondé la start-up Faqbot l'année dernière. La jeune pousse située à Mons vient de lever 315.000 euros. " Bien au-delà du projet qui ne manque pas de pertinence, c'est aussi le profil du jeune entrepreneur qui nous a séduit, admet Jean-Pol Boone, membre du comité d'investissement du WING. A 18 ans, il est déjà très sûr de lui, a une bonne vision de ce qu'il fait et est parvenu à parfaitement s'entourer. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires