Numericable peut-il secouer le marché du mobile ?

28/08/12 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Trends-Tendances

Le câblo-opérateur bruxellois se lance dans la téléphonie mobile. L'offre est attrayante mais a-t-elle les moyens de bousculer les opérateurs en place ?

Numericable peut-il secouer le marché du mobile ?

© www.numericable.be/

Un plan tarifaire illimité à 29,90 euros par mois, c'est du jamais-vu en Belgique. Pour cette somme modique, les clients Numericable abonnés au triple play auront accès aux communications vocales et à la consommation de données de manière illimitée. Seuls les SMS feront l'objet d'une tarification séparée (5 euros pour 100 SMS). Les spots signés Numericable qui tournent depuis hier à la télévision ne manqueront pas de séduire les accros du smartphone, lassés de payer rubis sur ongle leur consommation d'internet mobile.

Avec cette belle offensive, Numericable fera-t-il en Belgique le coup de l'opérateur Free, qui a totalement déstabilisé le marché mobile français, et obligé les opérateurs "historiques" à adapter leurs plans tarifaires ? "Si nous pouvons montrer la voie aux autres opérateurs, ce sera tout bénéfice pour le consommateur", plaide Philippe Lhomme, président de Numericable Belgique-Luxembourg.

Il aura fort à faire sur un marché belge très conservateur. D'autant que l'offre de Numericable à 29,90 euros est assortie d'une série de conditions. Et non des moindres. Ce plan tarifaire inédit est en effet réservé aux clients Numericable abonnés à une offre triple play (TV, internet, téléphone fixe). Or, le câblo-opérateur n'est présent que sur cinq communes bruxelloises (Anderlecht, Bruxelles-Ville, Molenbeek, Saint-Josse, Watermael-Boisfort) et deux en périphérie (Wemmel et Drogenbos). Actuellement, il compte 120.000 clients. Difficile avec de telles limitations de réellement concurrencer Proximus, Mobistar et Base, qui disposent d'une base de clients nationale.

Cela étant, il sera possible d'ici quelques semaines de souscrire à l'offre mobile de Numericable sans pour autant être abonné à son triple play. Cependant, dans ce cas, le tarif est revu à la hausse, puisque l'offre illimitée passe à 59,90 euros. En comparaison de Proximus, Mobistar et Base, il s'agit malgré tout d'une offre intéressante. L'abonnement coûte entre 20 et 30 euros de moins que chez les trois opérateurs, à la différence notable que chez Numericable les SMS ne sont pas inclus. D'un autre côté, les plans illimités de Base et Proximus ne le sont pas tout à fait non plus, puisque la consommation de données y est plafonnée. Comme d'habitude, les plans tarifaires des opérateurs télécoms sont difficiles à comparer.

Au final, l'offre de Numericable fera certainement parler d'elle. Et c'est là certainement un des objectifs de Philippe Lhomme. Sur le territoire couvert par Numericable, cette offre mobile devrait renforcer l'attrait des packs triple play, le vrai core-business du câblo-opérateur. Et si Numericable parvient à signer des clients mobiles en-dehors de son rayon d'action, ce sera du bonus. Mais ce n'est pas sur ce type d'offre que le câblo-opérateur fera son beurre. En effet, Numericable ne possède pas de réseau mobile propre : il "loue" celui de Mobistar. Ce qui bien sûr a un coût et diminue fortement les marges.

Gilles Quoistiaux

Nos partenaires