Netflix - Google en Belgique : duel ou duo ?

28/05/14 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Trends-Tendances

Alors que Netflix vient à peine de confirmer son arrivée, en 2014, en Belgique, voici que Google dévoile le lancement, chez nous, de Chromecast permettant de diffuser des contenus vidéo du Web...sur l'écran de télé. Google compte-t-il rivaliser avec le leader du streaming vidéo ? A y regarder de plus près, les deux pourraient bien s'entraider pour "kidnapper" votre téléviseur.

Netflix - Google en Belgique : duel ou duo ?

© Reuters

C'est opportunément quelques jours après l'annonce officielle de l'arrivée de Netflix en Belgique que le géant de la recherche en ligne annonce le lancement, chez nous aussi, de Chromecast, produit déjà présent dans un certain nombre de marchés voisins, dont la France.

Chromecast est un petit appareil qui permet de diffuser du contenu en provenance d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un smartphone directement sur son écran de télé. Via Wifi, vos appareils se relient à Chromecast (35 euros), sorte de clé USB branchée sur le port "HDMI" du téléviseur.

Il vous est, par exemple, possible de diffuser les contenus de YouTube ou du magasin online Google Play où l'on trouve notamment des films, des séries et de la musique. Ces derniers jours, Google a d'ailleurs dopé le contenus "films" de son catalogue Google Play sur le marché belge. "Nous avons débuté une collaboration avec de grands studios de cinéma internationaux tels qu'NBC Universal, Paramount Pictures, Sony Pictures Home Entertainment, Twentieth Century Fox et Warner Bros, ainsi qu'avec des distributeurs de films locaux", assurent les responsables de Google Belgium.

Google jette-t-il les bases d'une concurrence avec Netflix qui débarquera encore cette année chez nous ?

Certes, les deux services veulent occuper une place sur votre écran de télé avec des contenus de type films et séries. Et à ce titre, ils se partageront inévitablement une partie du temps du consommateur belge. Mais, Google a besoin d'un service comme Netflix qui lui apporte un contenu très large d'anciens films et d'anciennes séries. Et les modèles sont différents : Google propose des achats à la pièce de films (vidéo à la demande) tandis que Netflix propose un accès illimité à du contenu moyennant un abonnement mensuel peu élevé. D'ailleurs, aux Etats-Unis Netflix est disponible sur Chromecast. Certains observateurs voient même dans une alliance entre les deux acteurs une vraie puissance de feu pour occuper l'écran de télé. Google a besoin de contenu et Netflix a besoin d'une solution pour arriver (facilement) sur l'écran de télé.

Car au final, l'objectif de Google n'est sans doute pas tant la vente de films sur le Net... que la vente de publicités. Aujourd'hui, l'essentiel de ses quelque 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires provient de la vente de pubs en ligne et sur mobile. La télé serait alors un écran de plus dans son écosystème lucratif. Car le téléviseur reste l'écran de référence auprès des consommateurs. D'ailleurs, les tarifs de la pub sur la télévision "en rattrapage" sont bien plus intéressants que la "simple pub" sur les vidéos online. Google y avance, pas à pas... Chromecast est, en tout cas, un marche-pied de premier plan pour accéder à ce marché.

Christophe Charlot

Nos partenaires