Motorola réattaque Apple

20/08/12 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Trends-Tendances

La justice lui a donné raison en avril dernier, en Allemagne. Motorola - faisant désormais partie de Google - repart en guerre contre Apple. La raison : voir interdire l'iPhone et l'iPad aux Etats-Unis. Excusez du peu.

Motorola réattaque Apple

© Reuters

Ce n'est pas la première fois que Apple et Motorola se cherchent des poux devant la justice (une décision doit d'ailleurs tomber le 24 août). Mais la plainte que vient de déposer Motorola contre Apple est la première depuis la finalisation de son rachat par Google. Google, qui a dû avoir les oreilles qui sifflaient chaque fois qu'un témoin du procès Apple-Samsung remettait en cause le design d'Android... Un moyen pour Google de reprendre l'initiative dans la guerre des brevets ?

La plainte déposée par Motorola aux Etats-Unis concerne sept brevets, dont certains relatifs aux notifications d'e-mail et à Siri. Elle a pour objectif, ni plus ni moins, d'interdire l'importation des iPhone, iPad, iPod Touch et de certains Mac aux Etats-Unis (ils sont fabriqués en Chine).

Motorola indique avoir cherché une solution de licensing avec Apple, repoussée par la firme de Tim Cook qui accuse elle-même Motorola de violer certains de ses brevets, et estime que les droits demandés par Motorola sont exagérés.

Motorola tiendra une conférence le 5 septembre - le même jour que Nokia et Microsoft - pour présenter de nouveaux smartphones. L'entreprise, qui va licencier 4000 personnes et se recentrer sur un petit nombre de de modèles haut de gamme, devrait dévoiler ses nouveaux smartphones Razr.

Trends.be avec l'Expansion

En savoir plus sur:

Nos partenaires