Microsoft souffle Skype à Google et Facebook

10/05/11 à 08:21 - Mise à jour à 08:21

Source: Trends-Tendances

Microsoft débourse 8,5 milliards de dollars en numéraire pour le service de téléphonie en ligne Skype. Google et Facebook étaient eux aussi sur le coup. Ce qui a pu faire grimper la facture finale.

Microsoft souffle Skype à Google et Facebook

L'information circulait depuis ce matin, après la publication d'un article dans le Wall Street Journal. Selon celui-ci, Microsoft mettait entre 7 milliards et 8 milliards de dollars pour racheter Skype. L'agence Bloomberg puis Microsoft lui-même ont confirmé l'information et révélé le montant final : 8,5 milliards de dollars en numéraire.

"Skype est un service phénoménal adoré par des millions de gens dans le monde, a souligné Steve Ballmer, CEO de Microsoft dans un communiqué. Ensemble, nous créerons l'avenir des communications en temps réel pour que les gens restent facilement connectés à leur famille, leurs amis, leurs clients et leurs collègues partout dans le monde."

eBay avait cédé en novembre 2009 le contrôle de Skype à un groupe d'investisseurs dans une transaction qui valorisait alors le service à 2,75 milliards de dollars. Skype avait annoncé à l'été 2010 son intention d'entrer en Bourse à New York. Des rumeurs de rachat avait couru depuis dans la presse, notamment par l'équipementier en télécoms américain Cisco. eBay avait conservé une participation de 30 %, le reste étant détenu par un groupe d'investisseurs menés par les fonds Silver Lake Partners et Andreessen Horowitz ainsi que l'Office d'investissement du régime de retraites du Canada (CPPIB).

Skype : une guerre des prix entre Microsoft, Google et Facebook ?

Le prix élevé déboursé par Microsoft serait le résultat d'une guerre d'offres, soulignait déjà ce matin le Wall Street Journal. Google et Facebook, en effet, avaient eux aussi des vues sur Skype.

Fondé en 2003, Skype permet à ses utilisateurs de téléphoner gratuitement via l'Internet, notamment en visioconférence. Le logiciel compte 663 millions d'utilisateurs à travers le monde, qui ont passé plus de 207 milliards de minutes de communications vocales et vidéo en 2010.

Microsoft devrait rendre le service accessible sur sa console de jeux connectée Xbox 360, ainsi que sur les téléphones fonctionnant avec le système Windows Phone et "une large gamme d'appareils sous Windows".

L'action Microsoft cédait 0,97 %, à 25,58 dollars, dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse de New York.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires