Microsoft ouvre à Bruxelles le premier "transparency center" hors USA

03/06/15 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Belga

Le géant technologique américain Microsoft a inauguré mercredi à Bruxelles son premier "transparency center" en dehors des États-Unis.

Microsoft ouvre à Bruxelles le premier "transparency center" hors USA

© Reuters

Ce centre propose aux autorités un accès aux codes source des produits Microsoft ainsi que des informations sur la cybersécurité, a indiqué Microsoft dans un communiqué mercredi. Le ministre de l'Agenda digital Alexander De Croo était présent lors de l'ouverture.

Le seul autre centre de transparence avait vu le jour à Redmond aux États-Unis en juillet 2014 dans le cadre du "Government security program" de Microsoft. Ce programme permet aux acteurs gouvernementaux d'accéder aux informations sur la sécurité des produits Microsoft. Jusqu'à présent, 42 institutions de 23 gouvernements en sont membres, dont les autorités belges au niveau fédéral, régional et local.

Le Centre de transparence permet aux autorités d'accéder au code source de logiciels fréquemment utilisés. Elles obtiennent aussi un aperçu de la vulnérabilité de leur infrastructure et de la manière d'y remédier. Pour Microsoft, l'objectif est d'instaurer la confiance avec les autorités.

Bruxelles a été choisie car "c'est un bon endroit pour le contact" et pour "la présence de plusieurs organisations gouvernementales", comme l'indique Bruno Schroder, directeur technologie chez Microsoft Belux.

"La sécurité numérique est un des piliers du monde numérique actuel", note Alexander De Croo dans le communiqué. "Les efforts en vue de protéger nos libertés et nos acquis exigent une action commune des collectivités publiques et des entreprises qui développent la technologie et la mettennt à disposition."

Dans le centre, la sécurité est le maître mot. Les agents qui se rendront dans les salles pour consulter les codes source ne pourront pas utiliser leur propre ordinateur ou leur téléphone portable, par exemple.

Les autorités européennes mais aussi du Moyen-Orient ou d'Afrique ont accès au centre bruxellois. Au total, Microsoft emploie en Belgique quelque 400 personnes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires