Amid Faljaoui
Amid Faljaoui
Retrouvez l'éditorial d'Amid Faljaoui, directeur général de Trends-Tendances.
Opinion

15/07/15 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Les présentations Power Point sont les "somnifères des organisations"

Les objets technologiques qui nous entourent, et en particulier, nos tablettes et nos smartphones sont en train de transformer notre manière de penser, sans que nous nous en rendions compte.

Les présentations Power Point sont les "somnifères des organisations"

© istock

En résumé, jusqu'à présent, nous avions vécu dans l'époque de l'après-imprimerie. L'imprimerie a rendu le savoir universel en libérant les moines copistes d'un travail épuisant et répétitif, elle a permis de distribuer la connaissance auprès de tous. Mais surtout, l'imprimerie a libéré nos esprits et notre mémoire en nous évitant d'apprendre les choses par coeur pour pouvoir les transmettre comme cela a été le cas pendant des siècles. On ne s'en rend pas toujours compte tellement elle fait partie de notre quotidien mais l'imprimerie, nous a, en réalité, permis de libérer notre créativité et notre imagination. C'est grâce à cette libération du devoir de mémoire, que l'humanité a réalisé autant de progrès.

Qu'en est-il alors aujourd'hui avec toutes ces tablettes et ces smartphones qui sont devenus de véritables prothèses du corps humain ? Regardez autour de vous, les claviers et les écrans tactiles sont omniprésents, ils nous dispensent d'écrire, de rédiger des lettres, des mots, de maitriser la syntaxe et l'orthographe. Demain, grâce à l'intelligence artificielle, notre cerveau pourra communiquer directement avec l'ordinateur pour lui imposer des images, des messages ou plus simplement la route à suivre.

Partager

Les présentations Power Point sont accusées d'être les "somnifères des organisations"

En fait, nous sommes à l'aube d'une révolution de notre manière de penser, car les outils que nous utilisons tous les jours, ne sont pas seulement des béquilles, ils façonnent notre manière de voir la société, d'écrire, d'analyser et donc de penser. Certains comme le prospectiviste Hervé Juvin (1), y voient une nouvelle forme de "pensée Power Point", ce logiciel utilisé par les cadres et les consultants du monde entier, qui impose de résumer un discours en 10 images et sur 20 minutes maximum. Si tel est le cas, relisez vite le livre de Franck Frommer intitulé "La pensée Power Point". Ce logiciel rend stupide ! Cette "pensée Power Point" a même été dénoncée par les généraux américains qui soupçonnent le logiciel de leur avoir fait perdre en quelque sorte la guerre en Afghanistan à force de simplifier les forces et les enjeux de cette guerre.

Dans le cas de Power Point, Franck Frommer pense même que "le schéma tue la pensée". Aux Etats-Unis, les présentations Power Point sont accusées d'être les "somnifères des organisations". Ces présentations anéantissent en effet les capacités de réaction du public, qui se retrouve comme hypnotisé. C'est d'ailleurs pour cela que les formateurs détestent Power Point. Le logiciel en question empêche les aller-retour entre participants, les digressions, les contradictions. Bref, tout ce qui constitue le travail de la pensée. Et donc, oui, l'usage des nouvelles technologies va changer notre manière de réfléchir et de penser, d'une manière encore plus forte que Power Point a modifié l'art des présentations en entreprise. Reste encore à savoir si c'est pour le meilleur ou pour le pire.

  • (1) La pensée Power Point, L'expansion Juillet-Août 2015

En savoir plus sur:

Nos partenaires