Les dépenses en électronique vont baisser en 2016

05/01/16 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Belga

Le mobile reste au coeur des dépenses mondiales d'électronique grand public mais n'empêchera pas leur recul cette année, sous l'effet notamment du dollar fort et du ralentissement économique chinois, selon des prévisions livrées avant le rendez-vous annuel du secteur à Las Vegas.

Les dépenses en électronique vont baisser en 2016

© iStock

Ce dernier, qui ouvre ses portes mercredi, devrait toutefois mettre en lumière de nouvelles catégories de produits qui pourraient représenter des relais de croissance.

L'Association américaine des technologies grand public (CTA) et la société de recherche GfK ont estimé lundi que les consommateurs du monde entier devraient dépenser environ 950 milliards de dollars en 2016 dans des smartphones, tablettes, téléviseurs, ordinateurs, appareils photos et autres jeux vidéos. Cela représenterait une baisse de 2% comparé à l'an dernier, où le total avait atteint 969 milliards de dollars (-8%).

Steve Koenig, un analyste de la CTA, a souligné lors d'une conférence de presse que le "dollar très fort" pesait sur les conversions des sommes dépensées à l'étranger. En termes d'unités, les ventes devraient en effet être "plutôt stables" cette année, a-t-il ainsi relevé.

Les prévisions sont aussi affectées par le ralentissement de la croissance en Chine, ainsi que par ses ricochets dans d'autres régions du monde, de même que par la baisse des prix de certains produits stars, à commencer par les smartphones, qui devraient se vendre en moyenne à 283 dollars cette année (-7%).

Globalement, "les smartphones restent les moteurs" du marché: ils devraient encore représenter 40% des dépenses cette année, en dépit d'une croissance qui ralentit (le nombre d'unités vendues a augmenté de moins de 10% pour la première fois l'an dernier).

En ajoutant les tablettes et les ordinateurs portables, trois types d'écrans mobiles devraient représenter 58% des dépenses mondiales cette année. Mais Steve Koenig se demande combien de temps ce "triumvirat" survivra, notant que les tablettes risquent de se retrouver étranglées entre les ordinateurs portables convertibles, proposés par de plus en plus de fabricants, et des smartphones de plus en plus grands. Les tablettes pourraient en conséquence présenter moins d'utilité pour les consommateurs, qui ont déjà commencé à attendre plus longtemps pour les remplacer.

Prochaine vague de croissance

A côté des smartphones et du mobile, le secteur compte toutefois aussi beaucoup sur de nouvelles catégories de produits, qui pourraient représenter "la prochaine vague de croissance", selon Steve Koenig.

Réalité virtuelle et augmentée, téléviseurs à ultra haute définition (4K), accessoires vestimentaires connectés ("wearables"), à commencer par les montres, drones... "Ce sont ces catégories naissantes qui aident maintenant la croissance", estime aussi Shawn DuBravac, chef-économiste de la CTA. Ce sont aussi elles qui devraient tenir la vedette du salon annuel d'électronique grand public CES, dont la CTA est l'organisatrice et qui ouvre officiellement ses portes mercredi.

L'une des figures de proue de la réalité virtuelle, la société américain Oculus VR (filiale de Facebook), compte notamment ouvrir ce jour-là les précommandes pour son très attendu casque Oculus Rift, a-t-elle déjà annoncé lundi.

Comme les années précédentes, l'industrie automobile sera également présente en force au CES, utilisé comme une rampe de lancement avant son rendez-vous annuel de Detroit.

Plusieurs interventions de dirigeants de grands constructeurs et présentations de prototypes connectés ou autonomes sont prévues à Las Vegas cette semaine. Un tout nouveau et mystérieux constructeur de voitures électriques, Faraday Future, devait notamment dévoiler dans la soirée un premier modèle de véhicule.

Et avant même l'ouverture du CES, General Motors a annoncé lundi avoir investi 500 millions de dollars dans Lyft, le rival américain du service mobile de réservation de voitures avec chauffeur Uber. Cela s'accompagne d'une alliance stratégique entre les deux entreprises en vue de développer une flotte de véhicules sans chauffeur qui pourraient être utilisés à la demande.

L'édition 2016 s'annonce globalement comme "la plus grande dans l'histoire du CES", selon Shawn DuBravac, avec des espaces d'exposition couvrant l'équivalent de "50 terrains de football américain" et environ 150.000 visiteurs et 20.000 nouveaux produits attendus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires