Les Chinois débarquent dans les télécoms belges

23/05/12 à 10:20 - Mise à jour à 10:20

Source: Trends-Tendances

Les Chinois s'attaquent au marché belge de la téléphonie mobile. Datang compte déployer sur notre sol un réseau "dernière génération", laissant le volet de l'offre à un partenaire commercial comme China Mobile.

Les Chinois débarquent dans les télécoms belges

© Thinkstock

Selon le Moniteur belge, BUCD, acquéreur surprise à l'hiver dernier de la quatrième licence 4G mise en vente par l'Etat fédéral aux côtés de Belgacom, Mobistar et Base, vient de passer dans les mains de Xue Qun, homme d'affaires chinois et président du département international de la société chinoise Datang Mobile, écrit mercredi L'Echo.

D'après les rumeurs sur les plans, Datang prévoirait de déployer sur le sol belge un réseau "dernière génération", en laissant le volet de l'offre à un partenaire commercial. Un allié qui pourrait être China Mobile, le plus grand opérateur au monde.

Selon L'Echo, rien n'est encore signé mais la Chine, qui veut donner une visibilité mondiale à son industrie télécoms, favorise ce genre de mariage. Le journal affirme qu'une délégation doit débarquer de Chine aujourd'hui mercredi en Belgique. "Ils prévoient de s'installer un certain temps", avec pour ambition "de rendre le lancement d'une offre commerciale en Belgique le plus concret possible".

L'Agence wallonne à l'exportation confirme pour sa part l'aboutissement imminent d'un dossier ouvert depuis deux ans : "Vu l'investissement consenti et les projets, Datang installera au minimum un bureau de maintenance sur le sol belge", indique Michel Kempeneers, responsable du suivi des investisseurs en provenance de l'Asie-Pacifique. Le choix de l'emplacement se serait déjà porté sur la ville de Mons.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires