Les chiffres fous du TGV chinois

26/12/12 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Trends-Tendances

La Chine a inauguré ce mercredi une nouvelle ligne Pékin-Canton, la plus longue du monde. Zoom sur les ambitions démesurées du pays en matière ferroviaire.

Les chiffres fous du TGV chinois

© Reuters

Les ambitions de la Chine en matière ferroviaire ne sont plus à démontrer. Ce mercredi 26 décembre, le pays a mis en service la plus grande ligne de TGV du monde, qui relie Pékin à Canton, le grand pôle économique du sud en huit heures pour près de 2300 km. Une ligne qui, le gouvernement l'espère, devrait redorer l'image du TGV chinois après la collision mortelle de juillet 2011, qui avait fait 40 morts. Zoom sur ce gaotié chinois (TGV en mandarin) perçu par le futur premier ministre, Li Keqiang, comme le "principal moteur de la croissance" de l'Empire du Milieu.

2298 kilomètres: la plus grande ligne de TGV jamais construite
Révélée en grande pompe un 26 décembre, la plus grande ligne de TGV au monde (équivalent à 3,5 fois la distance Paris-Marseille) relie Pékin à Canton en huit heures. Selon les médias officiels, la date du départ du premier train, le 26 décembre, a été choisie pour commémorer l'anniversaire de la naissance de Mao Tsé-tung, le 26 décembre 1893. Au total, cette nouvelle ligne aura nécessité 30 milliards d'euros d'investissements.

300 km/heures

Preuve que la technologie chinoise n'a pas grand-chose à envier aux technologies d'un Alstom ou d'un Siemens, le TGV chinois, un CRH380 de CSR Corporation Limited, conçu pour une vitesse maximale de 350 km/h, roulera à 300 km/h. Soit l'équivalent du TGV français. Une performance qui provient essentiellement des transferts de technologies consentis par les Japonais, les Canadiens et les Allemands pour obtenir une place dans choix dans ce qui est déjà le premier marché ferroviaire mondial. En août 2008 notamment, juste avant les JO de Pékin, la Chine avait mis en service un train capable d'aller à 350 km/h, conçu grâce au transfert de technologies de l'ICE allemand de Siemens. Aujourd'hui, le dernier-né des trains chinois, le CRH500 en phase de tests, atteint 500 km/heures.

16000 km de voies ferrées en 2015

Inauguré en 2007, le réseau TGV chinois est déjà le plus important de la planète. Fin 2010, il atteignait 8358 km, et pourrait dépasser les 16.000 kilomètres d'ici 2015.

257 milliards d'euros: la dette du ministère chinois des chemins de fer

Un tel développement en si peu de temps ne s'est pas fait sans d'importants investissements pour le pays. Actuellement, la dette du ministère chinois des chemins de fer s'élève à 257 milliards d'euros, soit environ 5% du PIB du pays. Une dette qui a fait beaucoup parler d'elle ces derniers mois avec la révélation de plusieurs scandales de corruption liés à la construction du réseau chinois. Pas de quoi toutefois calmer les ambitions du gouvernement. L'an prochain, il prévoit d'investir entre 64 et 73 milliards d'euros dans la construction de voies ferrées, dont 60% sera dévolu au programme à grande vitesse.

Le Pékin-Canton en chiffres

- 8 heures de trajet contre 22 heures en train ordinaire, et 3h30 en avion.
- 300 kilomètres/heures
- 35 arrêts
- 865 yuans la place (105 euros) en seconde classe

En savoir plus sur:

Nos partenaires