Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

11/12/17 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

'Le prix de votre intimité et celle de vos enfants'

En cette période de fin d'années, et donc de remise de cadeaux, plus que jamais, il faut se méfier de certaines enceintes connectées qui ont beaucoup de succès auprès des consommateurs, même si elles ne sont pas encore disponibles partout en Europe.

'Le prix de votre intimité et celle de vos enfants'

© iStock

Ces enceintes connectées ont généralement la forme d'un peut cylindre de quelques centimètres de hauteur et trônent bien souvent au milieu du salon. Elles disposent d'un micro et sont capables de comprendre les questions ou les demandes que vous lui formulez. S'il s'agit, par exemple, de l'enceinte connectée inventée par Google, il faut commencer sa demande par: "OK, Google". Ensuite, vous lui demandez la météo du jour ou bien d'éteindre la lumière dans la salle de bains par exemple. En effet, la force de ces enceintes, c'est qu'elles obéissent à la voix et sont elles-mêmes connectées aux autres objets connectés de la maison. Bref, c'est une sorte de majordome qui obéit à la voix, mais que vous ne devez pas rémunérer pour accomplir certaines tâches.

Partager

Une enceinte connectée, outre un assistant bien utile, est également un espion au sein même de votre maison

Vu comme cela, on pourrait se dire qu'il n'y a pas malice. Sauf qu'en réalité, cette enceinte connectée, outre un assistant bien utile, est également un espion au sein même de votre maison. Pour le moment, le seul véritable danger est d'être envahi de publicités très ciblées et très géolocalisées. Je vous donne un exemple: si vous posez toujours la même question du temps qu'il fait à tel endroit, comme l'enceinte sait ou vous habitez, elle transmettra ces informations précieuses sur vos habitudes, notamment sur votre trajet habituel, et donc vous recevrez certainement des pubs sur les magasins qui font des promotions tout au long de votre trajet. C'est déjà assez déplaisant en soi, sauf si vous êtes un accro dushopping.

Par ailleurs, cette enceinte, même quand elle est silencieuse, reste à l'écoute de tout ce qui se dit au sein de la maison ou de l'appartement. En fait, il faudrait presque prévenir vos invités lorsqu'ils viennent chez vous que tout ce qu'ils diront sera enregistré. Évidemment, je vous le déconseille, car ce n'est pas l'idéal pour détendre l'atmosphère...

Mais le grand danger de ces objets connectés est ailleurs: on le retrouve en particulier chez nos enfants. En France, l'autorité en charge de la vie privée vient juste de faire part de ses inquiétudes à l'égard d'une poupée et d'un chien connectés. Avec la Noël, on pense faire un cadeau original à ses enfants, mais on oublie que certains de ces jouets ne sont pas sécurisés. On a appris, par exemple, qu'une personne située à 9 mètres d'une de ces poupées connectées pouvait se connecter au jouet via son smartphone, sans avoir à s'identifier. Le danger, c'est que la personne peut pirater le jouer et discuter en direct avec l'enfant ou prendre des informations sur les occupants de la maison par ce biais.

Je vous passe les détails, mais c'est pour ces raisons de sécurité qu'il faut aussi éviter que les enceintes connectées puissent déverrouiller les alarmes, les stores ou les fenêtres, sauf si vous voulez retrouver votre maison entièrement vide.

Même prudence avec les jouets pour enfants, mais si vous voulez quand même offrir une poupée connectée, faites en sorte de donner une fausse date de naissance, utilisez un pseudonyme, ainsi qu'une boite email créée uniquement pour ce jouet. Mieux encore, videz régulièrement les données stockées par le jouet. Pour cela, il faut aller dans le tableau de bord du jouet et supprimer l'historique des conversations et des questions posées. Désolé de jouer au rabat joie, mais votre intimité et celle de vos enfants n'a pas de prix !

En savoir plus sur:

Nos partenaires