Le pari de Microsoft sur le marché des tablettes

19/06/12 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Trends-Tendances

Ce n'est pas franchement une surprise : Microsoft veut sa part des 118 millions de tablettes qui seront vendues, d'après Gartner, en 2012. Le groupe a annoncé hier le lancement de sa "Surface", un appareil à mi-chemin entre la tablette et le laptop, d'après Steve Ballmer, le patron de Microsoft. Un pari énorme alors que les échecs du Zune et de Kin restent dans les esprits.

Le pari de Microsoft sur le marché des tablettes

© Reuters

Plus longue et plus étroite que l'iPad d'Apple, la tablette Surface de Microsoft est l'appareil par lequel le propriétaire de Windows entend prendre pied sur le lucratif marché des tablettes, largement dominé par Apple. La présentation qu'en a faite, hier Steve Ballmer laisse toutefois perplexe.

Pourquoi la firme Microsoft prend-elle le risque de se lancer, elle-même, dans la production d'appareils ? Microsoft surfe de toute évidence sur la vague des tablettes qui sont LE créneau du moment : en 2012, quelque 120 millions de tablettes devraient être vendues à travers le monde d'après une étude de Gartner. La demande est en forte croissance et, surtout, les tablettes commencent à grignoter des parts de marchés aux ordinateurs portables.

Par ailleurs, le géant constate que la demande pour les tablettes n'émane plus uniquement des particuliers mais que de plus en plus d'entreprises commencent à intégrer cet outil dans leur parc informatique. Or, Microsoft est particulièrement puissant dans le B2B et espère ainsi compléter son écosystème (avec son Windows) de peur de laisser entrer des concurrents.

Bien sûr, la firme de Steve Ballmer aurait pu nouer une alliance avec un fabricant informatique, comme c'est le cas dans l'univers des PC où elle injecte son système d'exploitation Windows. Mais, elle a préféré tenter l'aventure elle-même plutôt que de se faire ravir la place, se disant, sans doute, que si ça marche, ce sera "bingo".

Reste que d'après une étude de Gartner du mois d'avril, même si Microsoft se lance sur le marché des tablettes, les ventes à l'avenir resteront totalement dominées par Apple. L'institut d'étude considère qu'en 2013, les ventes de tablettes Microsoft (celle de Microsoft + celles intégrant le système Windows) représenteraient 14 millions d'unités contre... 100 millions de tablettes avec iOs (le système d'Apple).

Cette stratégie du hardware, Microsoft l'a rarement adoptée préférant, le plus souvent, se contenter du software qui a fait son succès. A part une belle réussite pour sa Xbox, le groupe a généralement eu peu de succès avec ce type de stratégie. En 2006, Microsoft avait fièrement annoncé un baladeur MP3 (le Zune) à l'heure où l'iPod d'Apple faisait fureur. Un échec cuisant. Même destin pour le téléphone portable Kin (produit par Sharp) qui a été abandonné quelques mois à peine après sa sortie. Il en faut apparemment plus pour décourager Microsoft.

C.C.

En savoir plus sur:

Nos partenaires