Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

11/12/15 à 11:20 - Mise à jour à 11:31

Le paradoxe des applications de détox numérique

Notre smartphone ne nous quitte plus. Du saut du lit au coucher en passant par le bureau, nous gardons les yeux rivés sur cet instrument. Le paradoxe, c'est qu'il est possible de se servir de son smartphone pour s'en détacher via certaines applications.

Le paradoxe des applications de détox numérique

© istock

Quelle est la première chose que vous avez faite en vous réveillant ce matin ? Ne cherchez pas, il est probable que vous vous êtes emparé de votre smartphone pour prendre votre première dose de courriels, n'est-ce pas ? Une première dose, en effet, car tout au long de la journée, beaucoup parmi nous gardent leurs yeux rivés sur cet instrument diabolique qu'est le smartphone. N'essayez pas de minimiser l'emprise de votre téléphone portable sur vous, il y a de fortes chances que vous sous-estimiez l'usage que vous en faites de 50%.

C'est ce qu'a découvert Kevin Holesh, le créateur de l'application "Moment" (uniquement disponible sur iPhone). Le but de son application est de vous redonner de la liberté. Le paradoxe de cette application, c'est qu'elle revient à se servir de ce smartphone pour s'en détacher, une situation vraiment ironique.

Partager

Le paradoxe de ces applications, c'est qu'elles reviennent à se servir de son smartphone pour s'en détacher, une situation vraiment ironique.

Attention, l'application "Moment" est radicale, elle n'est destinée qu'à ceux ou celles qui sont trop accros à leurs GSM. Elle vous permet de fixer des limites de temps d'utilisation de votre smartphone par jour. Il est même possible de demander à l'application de littéralement submerger votre écran d'alertes très agaçantes dès que vous dépassez le temps d'utilisation que vous vous êtes imposé.

Une autre application dénommée FLIPD va plus loin encore : si vous dépassez le temps d'usage imposé, l'application bloquera votre téléphone. Ni une, ni deux. Et n'essayez même pas d'éteindre et de redémarrer votre smartphone, l'écran de verrouillage sera remplacé par celui de l'application FLIPD. Pire encore, l'application répondra à votre place à vos interlocuteurs que vous êtes occupé. Effet radical !

Bien entendu, il y a également des applications plus "soft" par exemple BreakFree qui passe au crible votre usage de votre smartphone et détermine de la sorte un score de votre addiction, comme une sorte de bilan de santé qui vous indique combien de temps vous passez à donner des coups de fil, à rester sur Facebook, à consulter vos emails, à envoyer des photos sur Instagram,...Selon le score obtenu, l'application BreakFree vous propose des moments de pause sur une journée. D'autres applications comme Stay on Task, qui comme son nom l'indique, vous force à rester concentré sur votre famille ou sur votre boulot. Comment ? Tout simplement en débranchant votre téléphone de toutes les notifications qui y figurent pendant une certaine plage horaire.

Au final, ces applications n'ont qu'un seul but : vous faire prendre conscience de ce nouveau mal du siècle qu'est cette drogue au smartphone, et vous donner ensuite les moyens de respirer à nouveau, en vous ôtant de l'esprit que vous êtes un mauvais conjoint ou un mauvais collègue de bureau. En résumé, l'idéal après cette cure de désintoxication digitale, c'est que demain ou plutôt après-demain quand le réveil sonnera, vous éviterez de tendre la main pour prendre votre premier shoot de courriels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires