Le nouveau Megaupload offre 50 Go de stockage

16/01/13 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Trends-Tendances

Sur Twitter, Kim Dotcom a révélé quelques détails de son site Mega, qui sera lancé le 20 janvier prochain. On sait aujourd'hui que les membres disposeront de 50 Go d'espace de stockage et que six connexions simultanées seront possibles sur un seul compte.

Le nouveau Megaupload offre 50 Go de stockage

© youtube

Le compte à rebours a commencé. C'est le 19 janvier que Kim Dotcom doit officiellement présenter Mega, le successeur du défunt Megaupload. Il sera ensuite réellement lancé le 20 janvier, soit un an jour pour jour après la fermeture de son prédécesseur...

Pour faire un peu monter la sauce, son fondateur a dévoilé sur son réseau social favori (Twitter) quelques détails supplémentaires de sur service. On a ainsi appris que chaque membre bénéficiera d'un espace de stockage de 50 Go. Six connexions simultanées seront possibles sur un seul compte. De quoi, sans doute, faciliter encore un peu plus les partages...

Kim Dotcom a mis les bouchées doubles pour être inattaquable d'un point de vue juridique. Il a par exemple mis en place des clés de chiffrement uniques pour tous les utilisateurs. Elles sont basées sur l'algorithme AES (Advanced Encryption Standard), un standard qu'ont utilisé les organisations gouvernementales américaines et qui a été approuvé par la NSA (National Security Agency). Décidément, Kim Dotcom ne lésine pas avec la sécurité des données stockées par ses membres... Sans elle, impossible d'accéder aux données. Autrement dit, Mega n'a aucun contrôle ni aucun pouvoir et même aucun regard sur les fichiers qui seront uploadés sur le service. Il a encore choisi de désactiver la duplication des données, en cas de dépôts de fichiers identiques par différents utilisateurs. Autrement dit, si les ayants droit souhaitaient intenter une action (si tant est qu'ils le puissent) ils devront lancer une procédure par fichier. De quoi leur compliquer un peu la tâche.

Trends.be, avec L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires