Le marché mondial des tablettes décline

29/10/15 à 18:56 - Mise à jour à 18:56

Source: Belga

La déprime se confirme sur le marché des tablettes informatiques, avec une chute de 12,6% des ventes mondiales au troisième trimestre, selon des estimations jeudi du cabinet de recherche IDC.

Le marché mondial des tablettes décline

© istock

C'est le quatrième trimestre consécutif de baisse, et IDC évoque désormais un marché "en transition". Toutes marques confondues, 48,7 millions d'unités ont été écoulées au troisième trimestre.

Le groupe américain Apple, qui avait créé le marché en 2010 avec l'iPad, reste le premier fabricant mondial avec une part de marché de 20,3% mais il n'est pas épargné par la baisse des ventes: le nombre d'iPad vendus a plongé de 19,7% sur un an.

Après quelques années de croissance explosive, le marché des tablettes a vite montré des signes de saturation. IDC souligne que la base installée atteignait 581,9 millions d'appareils fin 2014 à l'échelle mondiale, et que les opportunités de croissance deviennent de plus en plus limitées dans des régions comme l'Amérique du Nord, l'Europe occidentale ou l'Asie-Pacifique.

Ryan Reith, un analyste d'IDC, souligne que "les utilisateurs de tablettes conservent leurs appareils plus de quatre ans", soit beaucoup plus longtemps qu'estimé initialement par les fabricants qui espéraient des renouvellements fréquents comme pour les smartphones.

En outre, "alors que la base installée de smartphones continue de croître et que les appareils deviennent plus grands et capables de faire davantage de choses, le besoin pour les tablettes les plus petites devient moins évident", note aussi Ryan Reith. Or ces petites tablettes moins coûteuses avaient joué un rôle important dans la croissance des ventes, notamment sur les marchés émergents.

Dans ce contexte, les fabricants de tablettes mettent l'accent sur de nouvelles formes d'appareils, comme les tablettes à clavier détachable auxquelles IDC prédit une forte progression dans les prochains 18 mois. Cela va toutefois encore accroître la pression sur les fabricants traditionnels de PC, qui tentent eux aussi de répondre à la crise sur leur propre marché en proposant des appareils dont l'écran et le clavier sont détachables.

En savoir plus sur:

Nos partenaires