Le livre qui vous plonge dans les entrailles d'Apple

19/04/12 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Trends-Tendances

"Inside Apple", présenté en primeur belge par Trends-Tendances, plonge dans les entrailles d'une entreprise fascinante, à la rencontre des disciples de Steve Jobs.

Le livre qui vous plonge dans les entrailles d'Apple

Apple n'est pas une entreprise comme les autres. Mystérieuse, captivante, la firme basée à Cupertino, dans la Silicon Valley, est (re)devenue une incroyable machine à succès depuis le retour aux affaires de Steve Jobs en 1997. C'est aussi une insondable forteresse, difficile à approcher et à décoder.

Adam Lashinsky, journaliste au magazine américain Fortune, a enquêté pendant de nombreux mois à l'intérieur d'Apple. Aucune interview officielle ne lui a été accordée. Mais l'auteur a rencontré quantité d'employés et de cadres travaillant ou ayant travaillé pour la marque à la pomme, et qui témoignent tantôt à visage découvert, tantôt anonymement. Dans Inside Apple, Adam Lashinsky met à nu la mécanique subtile mise en place par Steve Jobs, décédé en octobre 2011, pour conquérir le monde.

Contrepied

Parce que la trajectoire d'Apple est indissociable de celle de son fondateur, de larges passages du livre évoquent Steve Jobs et son style de management particulier. Le prédécesseur de Tim Cook à la tête de la société a toujours aimé prendre le contrepied des experts en tous genres. Les études de marché ? Ça ne l'intéresse pas. Il préfère se fier à son instinct lorsqu'il s'agit de lancer un nouveau produit. Un bon dirigeant devrait déléguer ? Lui contrôle tout dans les moindres détails, jusqu'à la palette de couleurs utilisée pour la création d'un nouveau site internet.

Cette attitude transforme le CEO en véritable "goulot d'étranglement". "Les salariés aimaient dire qu'il y avait deux sortes de projets chez Apple : ceux qui obsédaient Steve Jobs et tous les autres", écrit Adam Lashinsky. Résultat : quantité de projets passent à la trappe. Ce qui est précisément l'objectif du patron. Pour le créateur de l'iPhone et de l'iPad, il est primordial de se focaliser sur quelques produits, afin de les peaufiner jusque dans les moindres détails. "Se concentrer donne de la puissance, déclarait Jobs, cité par l'auteur. Rester concentré sur une chose, ce n'est pas dire oui. C'est savoir dire non à des idées pourtant géniales."

"Comme une secte"

L'organigramme de l'entreprise est tout aussi particulier. L'auteur le résume en un graphique concentrique dont le coeur est le CEO omniscient, entouré d'une dizaine de proches conseillers, eux-mêmes encadrés d'un nombre limité de lieutenants. Le niveau de pouvoir des cadres se mesure à la quantité d'informations auxquelles ils ont accès. "Si vous n'avez pas été informé, c'est que vous n'êtes pas censé savoir", écrit le journaliste de Fortune. Le culte du secret est institué en méthode de management. Des Chinese walls sont créés entre départements. La concurrence est encouragée. Personne n'a toutes les pièces du puzzle, sauf le CEO. "A l'extérieur, Apple est révérée. A l'intérieur, c'est comme une secte, dans laquelle on ne donne aux novices que des bribes d'information."

Dans Inside Apple, Adam Lashinsky explique aussi comment Apple, malgré sa taille, parvient à conserver un esprit start-up, indispensable au lancement de nouveaux produits "révolutionnaires". Il revient également sur la communication ultra-verrouillée de l'entreprise, qui permet de générer une attente chez le consommateur. Le lecteur apprend enfin à mieux connaître les disciples talentueux de Steve Jobs, qui affichent tous une fidélité de plus de 10 ans à l'entreprise : le designer Jonathan Ive, le boss du marketing Philip Schiller, le responsable du logiciel iOS Scott Forstall... Et bien sûr le nouveau CEO Tim Cook, qui a l'avenir d'Apple entre ses mains.

Gilles Quoistiaux

En savoir plus sur:

Nos partenaires