Le lancement de l'iPhone 4 vire au "cauchemar" en Nouvelle-Zélande

30/07/10 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Source: Trends-Tendances

L'iPhone 4, le smartphone d'Apple sort vendredi dans 17 pays dont la Belgique. En Nouvelle-Zélande, le lancement a tourné au cauchemar. Les acheteurs potentiels sont repartis bredouilles après des heures d'attente devant les magasins.

Le lancement de l'iPhone 4 vire au "cauchemar" en Nouvelle-Zélande

© Epa

Le "smartphone" d'Apple sort vendredi dans 17 pays dont la Belgique, l'Australie, le Canada, la Suède, Hong Kong ou encore la Finlande ou l'Espagne.

En Nouvelle-Zélande, dès l'aube, des centaines de fan d'Apple en effervescence s'étaient postés devant les boutiques, avant d'être informés que la vente ne débuterait que dans l'après-midi.

Quelques heures plus tard, de nouvelles files indiennes s'étaient formées devant l'entrée des magasins où les acheteurs se sont vu notifier que seuls les titulaires d'un abonnement Vodafone, opérateur exclusif de l'iPhone, pourraient acheter l'iPhone 4 en raison d'une pénurie d'appareils.

La moutarde est montée au nez des clients, qui ont dénoncé "le cauchemar" et "l'échec épique" de ce lancement.

Le lancement de l'iPad avait déjà suscité la controverse en Nouvelle-Zélande, Apple ayant refusé de révéler où l'appareil serait disponible.

Depuis le lancement de l'iPhone 4 le mois dernier, l'Américain Apple en a déja écoulé plus de trois millions d'exemplaires aux Etats-Unis et sur ses autres marchés prioritaires, mais l'appareil a été l'objet de critiques suite à des problèmes de réception.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires