Le flop de la vente sur Facebook

13/03/12 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Trends-Tendances

Les sociétés et Facebook lui-même pensaient pouvoir transformer en clients le milliard d'utilisateurs du réseau social. Il n'en est rien.

Le flop de la vente sur Facebook

Déjà entendu parler du f-commerce, avec un "f" comme Facebook ? Non. Avant même que les boutiques du réseau social ne décollent chez nous, elles ont déjà été enterrées ailleurs. "Le f renvoie de plus en plus à fiasco", peut-on lire sur le site Web de marketing en ligne BizReport.

Les sociétés et Facebook lui-même pensaient pouvoir transformer en clients le milliard d'utilisateurs du réseau social. Il n'en est rien. Un grand magasin en ligne américain comme Gamestop a beau compter 3,8 millions de fans, il a dû fermer sa boutique Facebook après six mois seulement. Et les sociétés de vêtements Gap, J.C. Penney et Nordstrom renvoient à nouveau à leur véritable boutique en ligne.

La raison de ce flop ? "Les magasins ont essayé de vendre des produits via les médias sociaux à des personnes qui étaient dans une ambiance de discussion de comptoir" et non de lèche-vitrine, analyse Bloomberg.

En Grande-Bretagne et en Australie, des enquêtes montrent par ailleurs qu'un nombre croissant de personnes se lassent de Facebook.

TT

Nos partenaires