La start-up belge qui croque dans Apple

05/05/10 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Trends-Tendances

Alors que la vague de l'iPad déferle sur les Etats-Unis, avant de submerger l'Europe, une "start-up" belge propose déjà quelques applications qui lui sont dédiées.

La start-up belge qui croque dans Apple

© PG

Alors que la vague de l'iPad déferle sur les Etats-Unis, avant de submerger l'Europe, une "start-up" belge propose déjà quelques applications qui lui sont dédiées.

AppSolution est née en novembre. Depuis sa première application développée pour les utilisateurs de l'iPhone en janvier, cette petite société en a déjà créé 97 autres, dont trois sont d'ores et déjà adaptées au nouvel iPad. Fleuron de la collection, celle qui permet de lire Le Soir : elle a conquis 37.000 adeptes du smartphone d'Apple et devrait convaincre les futurs utilisateurs d'iPad. "Le téléchargement du système est gratuit, une édition s'achète en un clic et le cover flow permet de feuilleter le journal, précise Jean-Paul de Ville, le patron de Solutionit, la sprl derrière Appsolution.be. Une référence partout dans le monde." Ce succès lui a permis d'engager trois développeurs. Et de lancer une filiale aux Etats-Unis, histoire de rester bien en vue d'Apple.

AppSolution ne s'adresse toutefois pas qu'aux lecteurs de journaux. Elle a pensé aussi, entre autres, aux distraites avec iPill, une application pour ne plus oublier sa pilule, aux boit-sans-soif avec How Drunk, qui vérifie si l'on est en état de conduire, ou encore aux amateurs de radio, d'alimentation diététique, de littérature... Des petits logiciels téléchargés, pour l'ensemble, plus de 140.000 fois.

D'où viennent les idées ? Jean-Paul de Ville lève les yeux au ciel, comme si elles en tombaient. "ça n'arrête pas", répond-il avec un large sourire. Mais côté résultat financier, qu'a donné ce premier trimestre d'activités ? Prudent, Jean-Paul de Ville revendique "un beau chiffre d'affaires" et ajoute : "Au début, mon objectif était de payer mon activité tous les mois. A présent, je peux prévoir de petites réserves pour les mois creux."

Après des études en communication à l'UCL, Jean-Paul de Ville a intégré les Editions Luc Pire. "J'y ai appris àêtre un gestionnaire, à réaliser des projets vendeurs. C'est Luc Pire qui m'a conseillé de lancer ma propre activité." Il développe alors un site web permettant aux auteurs d'éditer et de distribuer leurs propres écrits. "Grâce à cette activité, j'ai acquis une expérience technique et j'ai appris à gérer les développeurs : ils ont souvent des idées géniales, mais il faut les aider à s'ouvrir au monde." Entre-temps, cette activité d'édition a été reprise par un groupe britannique. L'occasion pour Jean-Paul de Ville de se lancer dans la publicité par sms avant de s'en éloigner pour finalement créer appSolution.

A 30 ans, l'histoire ne fait que commencer pour le jeune entrepreneur. Un grand couturier italien et un important groupe de presse anglo-saxon sont en passe de l'aider à s'imposer à l'international. Mais il refuse d'en dire plus tant que le marché n'est pas en poche.

www.appsolution.be

Gerald de Hemptinne

En savoir plus sur:

Nos partenaires